Écomarch : un nouveau pôle de référence européen dédié à l’éco-efficience des matériaux inauguré à Grenoble

Formation, Innovation pédagogique, Développement durable, Vie de l'établissement
le  23 janvier 2023
Le nouveau bâtiement Écomarch (Eco COnception des Matériaux ARCHitecturés)
Le nouveau bâtiement Écomarch (Eco COnception des Matériaux ARCHitecturés)
Le 20 janvier 2023, le pôle Écomarch (Éco COnception des Matériaux ARCHitecturés) était officiellement inauguré sur le campus de Saint-Martin-d’Hères. Porté par Grenoble INP - UGA, ce nouveau pôle de référence européen dédié à l’éco-efficience des matériaux accueillera deux filières de formation de Grenoble INP - Phelma, UGA (Électrochimie et procédés pour l’énergie et l’environnement ; Science et ingénierie des matériaux) ainsi que deux laboratoires phares en sciences des matériaux : le SIMaP et le LEPMI.
« Écomarch permet, au travers des moyens d’élaboration et de caractérisation qu’il fédère de renforcer le positionnement de l’UGA et de Grenoble INP - UGA sur la thématique des Matériaux Architecturés (1), positionnement déjà reconnu à l’international par la sélection en 2012 du labex CEMAM (Centre d’Excellence sur les Matériaux Architecturés Multifonctionnels) dans le cadre des Investissements d’Avenir, » indique Jean-Jacques Blandin, responsable du Labex CEMAM.

« Auvergne-Rhône-Alpes est la première région industrielle de France et l’une des plus performantes en Europe en matière d’enseignement supérieur, de recherche et d’innovation. Le centre Écomarch, que nous avons le plaisir de soutenir, contribuera à renforcer non seulement l’excellence de la formation de nos ingénieurs mais également la capacité de nos acteurs académiques et de nos entreprises à innover ensemble. Avec eux, c’est donc l’ensemble de la filière des matériaux durables, l’une des filières d’excellence retenues par la Région comme prioritaire pour son action, qui deviendra encore plus compétitive » précise Catherine Staron, vice-présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée à l’Enseignement supérieur, la Recherche et l’Innovation.

Découpe du ruban
De gauche à droite : Jean-Jacques Blandin, enseignant chercheur Grenoble INP - Phelma / SIMaP et porteur du projet Écomarch, Joëlle Hours, conseillère départementale, Anne Vilcot, directrice de Grenoble INP - Phelma, Christophe Ferrari, président de Grenoble Alpes Métropole, Pierre Labriet, conseiller délégué enseignement supérieur et recherche, Grenoble-Alpes Métropole Catherine Staron, vice-présidente déléguée enseignement supérieur, recherche et innovation à la Région Auvergne-Rhône-Alpes, Pierre Guidi, conseiller municipal pour la commune de Saint-Martin-d'Hères, Samy Sisaid, sous-préfet de l'Isère, Yannick Champion, directeur du laboratoire SIMaP, Pierre Benech, administrateur général Grenoble INP-UGA.

2000 m² d’équipements à la pointe de la technologie

Financé par l’État (4 M€), la Région Auvergne-Rhône-Alpes (1 M€) et Grenoble Alpes Métropole (3 M€), dans le cadre du contrat de Plan État Région 2015-2020 pour un montant de 8 M€, ce nouveau bâtiment d’environ 2000 m² a été construit sur l’emplacement de l’ancien bâtiment « Usine ». Il permet de réunir des espaces d’élaboration et d’architecturation des matériaux (dépôts CVD/ALD (2), fabrication additive métallique, frittage de poudres, injection d’amorphes métalliques...) et des espaces de caractérisation mécanique et d’imagerie 3D par micro-tomographie X ; et ce à proximité immédiate de la plateforme CMTC (Consortium des Moyens Techniques Communs) qui réunit des équipements d'imagerie qui permettent d'étudier la structure des matériaux à différentes échelles.

Écomarch accueille également des espaces expérimentaux pour start-up, aujourd’hui utilisés par Vulkam, spécialisée dans les alliages métalliques amorphes (3), et par Cilkoa, spécialisée dans les emballages zéro plastique.

À l’étage, il dispose d’une zone essentiellement tertiaire qui accueille une équipe du SIMaP*, jusque-là éloignée du reste du laboratoire.

Le projet Écomarch a également permis, sur le campus grenoblois, le réaménagement de plusieurs salles expérimentales du laboratoire LEPMI**, situé juste à côté (bâtiment Recherche de Grenoble INP - Phelma, UGA) ainsi que la réhabilitation de près de 1000 m2 de surfaces à la fois techniques et tertiaires au rez-de-chaussée du bâtiment Bergès, à une centaine de mètres.
(1) Les matériaux architecturés sont des matériaux hétérogènes présentant des propriétés spécifiques améliorées grâce à une conception morphologique et/ou topologique intelligemment prédéfinie.
(2) CVD : Le dépôt chimique en phase vapeur (ou CVD pour l'anglais chemical vapor deposition) est une méthode de dépôt sous vide de films minces, à partir de précurseurs gazeux.
ALD : L’atomic layer deposition (ALD) est un procédé de dépôt de couches minces atomiques. Le principe consiste à exposer une surface successivement à différents précurseurs chimiques afin d'obtenir des couches ultra-minces. Il est utilisé dans l'industrie des semi-conducteurs.
(3) alliages métalliques avec une nouvelle organisation atomique
* laboratoire de Science et Ingénierie des Matériaux et Procédés (CNRS, UGA, Grenoble INP – UGA)
** Laboratoire d'électrochimie et de physicochimie des matériaux et des interfaces (CNRS, UGA, Grenoble INP - UGA, USMB
Publié le  23 janvier 2023
Mis à jour le  24 janvier 2023