L’étudiant sportif de haut niveau signe un contrat de scolarité qui le lie à son enseignant tuteur, son responsable sportif, et son référent SHN. Ce contrat lui permet de bénéficier de mesures d’accompagnement en contrepartie d'une implication certaine dans son projet universitaire.

Les droits de l'étudiant sportif de haut niveau


L'étudiant sportif de haut niveau peut bénéficier de différentes mesures qui lui facilitent le suivi de ses études.

Étalement du cursus

Pour beaucoup d’étudiants sportifs de haut niveau, le temps consacré à la pratique sportive est trop important pour permettre de poursuivre sur une année l’ensemble des unités d'enseignement (UE) au programme. Un étalement du cursus doit alors être envisagé pour permettre la réussite universitaire et sportive. Cet étalement est inscrit dans le contrat de scolarité, il n’est en aucun cas considéré comme un redoublement. Il ne pénalise donc pas l’étudiant pour une éventuelle sélection ultérieure (école, master 2...).

Aménagements d’horaires

L'affectation prioritaire dans certains groupes de travaux dirigés (TD) et de travaux pratiques (TP) doit permettre de rendre compatible, dans la mesure du possible, les contraintes liées à la pratique sportive (créneaux d’entraînement, déplacement pour compétition) et la présence en cours.

Autorisation d'absence

Le statut d’étudiant sportif de haut niveau ne donne droit à aucune absence a priori. Toutefois, certaines absences ne peuvent être évitées : en cas d’absence prévisible, justifiée par le calendrier sportif, l’étudiant pourra bénéficier d’autorisations d’absence. Il sera tenu d’en informer son tuteur et de lui remettre une convocation émanant d’un organisme officiel. Dans ces conditions, l’étudiant sportif de haut niveau pourra alors s’absenter des CM, TD ou TP. Il peut faire gratuitement des photocopies des enseignements manqués au secrétariat du Comité interuniversitaire du sport de haut niveau (CIUSHN). Dans le cas où ces absences entraîneraient des difficultés de compréhension des cours, il pourra, sous certaines conditions, bénéficier de cours de soutien individualisés ou en groupes très restreints.

Supports d'enseignement à distance

Des ressources ponctuelles (enregistrement audio des cours, scan de notes de cours) et pérennes (screencasts) sont créées et mises à disposition des étudiants sportifs de haut niveau en cas d'absences jutifiées pour raison sportive.

Actions de soutien

Partant du principe qu’un étudiant obtenant de droit de par la loi le statut d'étudiant sportif de haut niveau a généralement de plus fortes contraintes, notamment en termes d’absences pour cause de compétitions et stages, il a droit à un volume potentiel de soutien important, qui peut aller jusqu’à 20 h par an. Un étudiant qui obtient le statut d'étudiant sportif de haut niveau sur critère des universités de Grenoble a potentiellement le droit à un volume maximum de soutien de 4 h par an.

Ces volumes peuvent être revus chaque année. Le soutien est mis en œuvre dans la limite de la disponibilité des enseignants et après accord de l’enseignant tuteur. L’organisation, la nature, le volume de ces soutiens dépendent des besoins de la situation de chaque étudiant sportif de haut niveau.

Modalités d’évaluation

Des aménagements des examens sont possibles. Les sessions d’examens constituent des temps forts dans la vie de l’université. À ce titre, elles ne peuvent donner lieu qu’exceptionnellement à dérogation, ne serait-ce qu’au regard de l’égalité entre étudiants. Toutefois, si la session d’examen ordinaire est organisée en même temps qu’une contrainte sportive majeure (compétition, stage national...), une session spéciale d’examen peut être programmée par l’enseignant tuteur et des enseignants de la filière. Les contrôles en cours de formation peuvent aussi être aménagés pour tenir compte des contraintes sportives et des exigences universitaires.

Par ailleurs, certains étudiants sportifs de haut niveau peuvent faire valoir dans leur parcours universitaire une note liée à leur pratique sportive de prédilection, dans le cadre du sport civil. Cette note est fonction de la liste à laquelle ils appartiennent (principale ou complémentaire) et des résultats sportifs obtenus. Cette note est généralement comprise entre 15 et 20 sur 20.

Aide d’un enseignant tuteur

Chaque étudiant sportif de haut niveau est suivi par un enseignant tuteur de sa filière d’étude. L’enseignant tuteur adapte les différentes mesures dont peuvent bénéficier les étudiant sportif de haut niveau aux besoins et possibilités de chacun : le suivi pédagogique est donc individualisé. Pour cela, l’enseignant tuteur favorise la relation entre l’étudiant sportif de haut niveau et l’ensemble de l’équipe pédagogique concernée.


La vidéo "L'excellence dans le viseur" (2017) présente le dispositif d'accompagnement Inter'Val.

Les devoirs de l'étudiant sportif de haut niveau


En contrepartie des dispositions d’aménagement de ses études, l’étudiant sportif de haut niveau s’engage, sur le plan pédagogique :

  • À collaborer avec son tuteur pédagogique et à s’impliquer activement dans la réussite de son projet universitaire.
  • À suivre le cursus défini dans le projet et à se présenter aux contrôles prévus dans le contrat. En cas d’absences aux contrôles, à demander, éventuellement avec l’aide de son tuteur, à les rattraper.
  • À répondre rapidement à toute convocation de son tuteur, ou du responsable de parcours, ou du référent SHN, pour faire le point sur le déroulement de ses études.
  • À anticiper et prévenir son tuteur de tout changement qui pourrait influencer sa réussite universitaire et / ou nécessiter la révision de son contrat de scolarité (modification de la charge d’entraînement, stages imprévus, qualification à d’autres compétitions, blessures...).