S'informer sur le dispositif

Le principe de l'alternance et les types de contrat

L'alternance permet d'allier des périodes d'enseignement à l’université et des périodes de travail en entreprise dans le cadre d'un processus de co-formation, sous l’accompagnement d’un tuteur universitaire et d’un tuteur d’entreprise ou maître d’apprentissage.

L’étudiant alternant possède un statut de salarié et, à ce titre, les mêmes droits et obligations : semaine de 35h, congés payés, obligation d’assiduité, sécurité sociale...

Il existe deux types de contrats en alternance :

Le contrat d’apprentissage

  • Il relève de la formation initiale.
  • Il peut être conclu avec une structure privée ou publique.
  • Il s'adresse à toute personne âgée de 16 et 29 ans révolus.

Le contrat de professionnalisation

  • Il relève de la formation continue.
  • Il peut être conclu uniquement avec une structure privée.
  • Il s'adresse :
    • À toute personne entre 16 et 25 ans révolus.
    • Aux demandeurs d’emploi de 26 ans et plus.
    • Aux bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA), de l’allocation spécifique de solidarité (ASS), l’allocation adulte handicapé (AAH) ou d’un contrat unique d’insertion (CUI).

Les aides possibles pour les employeurs

Les employeurs bénéficient d’aides pour recruter en contrat d'apprentissage et en contrat de professionnalisation.

Pour connaître les aides auxquelles vous pouvez prétendre, vous pouvez utiliser le simulateur de calcul de rémunération et d'aides aux employeurs proposé par le Ministère du travail.

Le gouvernement a annoncé une aide financière de 8 000 euros pour tous les employeurs qui recrutent un alternant majeur jusqu'au niveau Bac+5 jusqu'au 30 juin 2022 (sous réserve de la publication du décret).
Découvrez les détails du dispositif sur le site du Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion
Publié le  7 octobre 2021
Mis à jour le 7 octobre 2021