Extrem

Physique des extrêmes : des frontières de la connaissance aux applications sociétales
Crédit photo : Adobe Stock
Le programme porte sur la recherche de l’infiniment petit (les constituants élémentaires et leurs interactions), la matière quantique à l’infiniment grand et de l’origine de l’univers, des étoiles, des planètes. Cette recherche aux frontières de la connaissance est porteuse d’applications dans de nombreux domaines à forts enjeux sociétaux : transition numérique, transition énergétique. Le développement de ces recherches repose sur la maîtrise d’outils transversaux clés pour le domaine, l’instrumentation extrême et la simulation et le traitement de données massives.
Repousser les frontières de la connaissance nécessite la mise en place de dispositifs expérimentaux ExTreM : très basses températures, fort champ magnétique, expérimentations au plus près des réacteurs nucléaires, calculs intensifs, grands accélérateurs, observatoires en zone polaire, en haute montagne ou dans l'espace. Ces évolutions permettent des progrès techniques à fort impact qui touchent de nombreux enjeux sociétaux, tels que l'énergie et les nouvelles fonctionnalités de la matière.

L'ambition de ce projet est de placer la dynamique et l'attractivité de cette recherche (fort impact des laboratoires, présence de grands instruments sur le site) au cœur de nos formations afin de les hisser au premier niveau national et leur donner grande visibilité au niveau international. De plus, un important travail de physique générale permettra de développer des relations inter-spécialités.

L'objectif du programme est de promouvoir la formation et la recherche en attirant les meilleurs étudiants (au niveau national et international) et en plaçant la recherche au cœur de notre offre de formation. Nous voulons assurer une offre de formation cohérente et attractive, qui s'appuie sur les atouts établis de Grenoble et développe le continuum entre master et doctorat.

Ce programme s'appuie principalement sur trois parcours au sein du master : "Astrophysique", "Cosmologie, astroparticules et physique subatomique" et "Matière quantique", "Turbulence", "Matériaux et énergie" et "Énergie nucléaire".

La spécificité de ces parcours de master est de permettre aux étudiants de travailler sur les pièces d'instrumentation et d'équipement pertinentes, ce que Grenoble est dans une position unique pour offrir, en particulier compte tenu de la présence de "grands instruments" tels que l'IRAM, le CERN, l'ESRF, l'ILL , EMFL, les capacités très larges de Grenoble en matière d'instrumentation spatiale (CSUG) et d'expériences de pointe de haute technicité (LNCMI, Institut Néel). Le programme ExTreM contribuera à resserrer les liens entre l'université et les institutions partenaires en charge de tels instruments.

Le programme ExTreM offrira aux étudiants :
  • Des filières à forte intensité de recherche, notamment pour les étudiants internationaux, permettant à l'étudiant de passer une part importante de son temps au sein d'un institut de recherche dédié ;
  • La possibilité de participer, durant les deux années du master, à de grands projets de recherche hébergés par des laboratoires, grands instruments ou CESUG ;
  • Des semaines thématiques, sur le modèle de l'école d'été, organisées en collaboration avec le Labex concerné ;
  • La possibilité de participer à des écoles européennes telles que ERCA, JUAS, ESIPAP ;
  • Des financements dédiés.

Activités spécifiques ciblant les étudiants de premier cycle

Le programme ExTreM ouvrira un nombre important d'activités d'enseignement aux étudiants du premier cycle, contribuant ainsi à créer un vivier d'étudiants intéressés par la formation par la recherche au niveau des cycles supérieurs : organisation de visites de sites scientifiques (grands instruments, laboratoires), séries de conférences , financement de stages d'excellence, présentation du programme ExTreM par des étudiants en master et en doctorat, structuré autour de mini-présentations et de sessions posters.

Cours spécifiques pour programme thématique

  • Réalisation expérimentale (M1, 6 ECTS) : réalisation d'un appareil scientifique. Visite d'installations à grande échelle.
  • Projet scientifique (M2, 6 ECTS) les étudiants réalisent un projet expérimental sur l'une des grandes installations instrumentales

Comment candidater

Pour candidater à ce programme, vous devez au préalable être admis en master dans l'une des formations ci-dessous :
 
Liste des masters concernés par le programme
Master Parcours Année Composante
Master Physique Physique recherches fondamentales et innovations M1 PHITEM
Master Physique Parcours Recherche et innovation M1 PHITEM
Master Physique Parcours matière quantique M2 PHITEM
Master Mécanique Parcours Turbulences:méthodes et applications M2 PHITEM
Master Physique Parcours énergetique nucléaire M2 PHITEM
Master Physique Parcours matériaux pour l'énergie M2 PHITEM
Master Physique Parcours astrophysique M2 PHITEM
Master Physique Parcours physique subatomique et cosmologie M2 PHITEM
 
Mis à jour le  13 mai 2024