Magic Word : un jeu pour l'apprentissage des langues

Une adaptation du jeu Boggle à vocation pédagogique
Innovation pédagogique
Magic Word, un jeu numérique pour apprendre les langues conçu par Innovalangues
Magic Word est un jeu qui s’appuie sur le succès rencontré par le Boggle, mais aussi les applications Ruzzle et Wordament, avec de nouvelles règles adaptées à l’enseignement du lexique et de la morphologie en langue à l'université.

Le jeu

Magic Word existe actuellement en deux langues : russe et français.
Le jeu Magic Word cherche l’amélioration des compétences linguistiques lexicales et morphologiques. Il s’agit d’un jeu de lettres. Plus le joueur aura un lexique étendu, plus il sera en capacité de trouver des mots dans la grille. Ce jeu lui permet de travailler sur les mécanismes de flexion : accord, déclinaison, conjugaison.
Lorsqu'un mot est trouvé, l'idée est de maximiser le nombre de formes à construire à partir de ce mot : en jouant sur les préfixes et suffixes (selon la langue) ainsi que les flexions.

Le jeu propose une Wordbox, dictionnaire personnel qui permet au joueur d’enregistrer des mots d’intérêts ou de se créer des listes de mots jusqu'alors inconnus.
 

2 premières versions pour 2 objectifs pédagogiques

Le projet du Master Industrie de la langue
Virginie Zampa et Mathieu Loiseau ont encadré, dans le cadre d'un projet professionnel de Master Industrie de la langue, des étudiants qui ont réalisé une première version du jeu en mode compétition. Des duels testés et appréciés par les élèves et les enseignants qui ont trouvé le jeu ludique et amusant.
 
Un projet d’envergure européenne
L’Université Grenoble Alpes (UGA) a également collaboré avec Cristiana Cervini de l'Université de Bologne, qui a conçu une autre version du jeu Magic Word qui se joue individuellement. Cette version plus esthétique est orientée thématique lexicale.
 

Les évolutions dans la conception de Magic Word

Les combos
L’équipe du projet Magic Word a créé une seconde version du jeu avec de nouvelles règles et de nouvelles modalités de jeu. Cette version insiste davantage sur les mécanismes de flexion grâce à des combos permettant de gagner des points de bonus.
Cette nouvelle version du jeu peut se jouer en duel ou en parties massives avec une grille de score partagée. La table des scores affichent les meilleurs résultats.
 
Un avantage de plus pour les enseignants
Les utilisateurs peuvent créer des parties avec un mode de jeu sur objectifs. Les joueurs doivent réaliser ces objectifs le plus vite possible. Le score est calculé en fonction du temps. Magic Word peut être utilisé comme outil pédagogique. Les enseignants peuvent créer leurs propres grilles d’objectifs dans les proportions qu’ils souhaitent. Ils peuvent concevoir ce jeu sous forme de compétition au sein de la classe dans le cadre d’une révision d’un cours ou demander aux étudiants de créer des parties pour leur classe.  Chaque grille étant liée à une URL spécifique, il suffit de l'envoyer aux étudiants concernés en public ou en privé.
 

Financement et collaboration

La réflexion autour du projet Magic Word a été initiée en 2012, mais c’est dans le cadre du lot GAMER du projet Innovalangues (ANR-IDFI-0024) que les premières lignes de code ont pu être écrites grâce au pilotage et au financement d’un projet étudiant (Loiseau, Zampa et Rebourgeon, 2015). Plusieurs versions du jeu ont été financées dans le cadre d’Innovalangues entre 2014 et 2017.
Source : Magic Word, consulté sur https://demarreshs.hypotheses.org/Magic_Word

La collaboration avec Innovalangues a pris fin avec le déploiement de la v2.

Le projet Magic Word a obtenu un financement de « Démarre SHS ! » avec l'implication de Arnaud Bey et Sylvain Hatier. Ce financement a permis de concevoir une procédure générique et commune à toutes les langues pour structurer le dictionnaire spécifique à chaque langue et déclencher des combos selon d’autres critères que la morphologie..
Mis à jour le  17 mars 2021