Les étudiants du DLST à l’épreuve de la créativité.

innovation pédagogique
le  12 décembre 2019Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Pour la deuxième année consécutive, 400 étudiants de 2ème année de biologie ont participé au « Challenge Créativité ». Le 12 décembre, les jurys ont sélectionné les vainqueurs.
Pour ce 1er semestre, un des projets du cours de microbiologie cellulaire a été d’imaginer de nouveaux supports pédagogiques. Avec un thème et une plateforme libre, les élèves ont illustré une partie de leur cours afin de le rendre plus accessible. Ils se sont adressés à différents publics et notamment aux futurs étudiants pour mettre en œuvre leur projet, qui a ensuite été entièrement réalisé en utilisant des techniques les plus traditionnelles (livres, jeux de sociétés…) aux plus modernes (informatique, émission télévisées…).
 

Les maitres mots : pédagogie, travail d’équipe

L’objectif de ces travaux, était plus qu’un support de révision, de créer des outils d’apprentissages efficaces et ludiques. Nous avons par exemple eu la démonstration d’un jeu adapté aux personnes handicapées car « multi sensoriel ». Tout cela doit permettre de s’intéresser à cette discipline en dehors de son image traditionnelle pour en apporter un nouveau visage. La simplification des concepts scientifiques a notamment été mise en œuvre en rapprochant la science de faits quotidiens : le cursus scolaire de « Coline la protéine », l’alerte enlèvement d’une bactérie au journal de 20h, mais aussi de « codes communs » en utilisant les jeux de société comme le « Loto cellulaire », ou en réhabilitant des émissions de vulgarisation scientifique tel que « C’est pas Sorcier ».

Challende de la créativité DLST

Un concept à perpétuer

Nous avons donc pu observer la perception qu’ont les étudiants de leur discipline et ce qu’ils souhaiteraient lui apporter pour le futur.

Les retours ayant été très positifs, de nombreux élèves souhaiterait réitérer le projet et lui donner de l’ampleur. Ils souhaiteraient par ailleurs prendre une part plus importante dans la décision du gagnant, en créant par exemple « un prix du public ». Les membres du jury ont évalué l’adéquation au projet pédagogique, par le fond, la forme et la pédagogie adoptée. Les gagnants ont été choisis pour leur livre à choix sur le trafic vésiculaire qui correspondait à l’objectif pédagogique et à l’interaction souhaitée avec le public.

Un mot des gagnants :
« On est parti avec des gros freins en se disant que ça allait long et compliqué […] finalement la prof nous a beaucoup aidé et elle était très impliquée. »
Publié le  20 décembre 2019
Mis à jour le  21 février 2020