Innovation : Martin Boutière remporte le 2e prix européen du "EIT Change Award"

Innovation, Recherche
le  10 décembre 2020
Doctorant au sein du Laboratoire de bioénergétique fondamentale et appliquée (LBFA - Inserm, UGA), Martin Boutière est le premier étudiant français à être distingué dans la catégorie
Doctorant au sein du Laboratoire de bioénergétique fondamentale et appliquée (LBFA - Inserm, UGA), Martin Boutière est le premier étudiant français à être distingué dans la catégorie "EIT Change Award" © Jonathan Self - EIT
Doctorant à l’UGA, Martin Boutière faisait partie des 28 meilleurs innovateurs européens nominés par l'Institut européen d'innovation et de technologie (EIT) pour l’un des "EIT Awards 2020". Le 9 décembre dernier, il a remporté le 2e prix du "EIT Change Award" avec son projet Nutr’Avenir.
"Par l'intermédiaire de l’EIT, l'Union européenne investit dans ses plus brillants innovateurs, qui contribuent à créer une société plus verte, plus saine et plus durable pour les citoyens européens", a rappelé Mariya Gabriel, commissaire européen à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse.

De l'étudiant à l'entrepreneur, du laboratoire au marché, de l'idée aux solutions pour l'Europe : chaque année, l'Institut européen d'innovation et de technologie (EIT) distingue à travers les "EIT Awards" les meilleurs innovateurs européens. Le 9 décembre dernier, lors d’une cérémonie de remise de prix virtuelle, crise sanitaire oblige, l’EIT a dévoilé les noms des lauréats des "EIT Awards 2020" dans quatre catégories : "EIT Change Award", "EIT Innovators Award", "EIT Venture Award", "EIT Woman Award".

Le 2e prix dans la catégorie "EIT Change Award"

Diplômé en 2018 du master international "BioHealth engineering" et actuellement en 2e année de thèse au sein du Laboratoire de bioénergétique fondamentale et appliquée (LBFA - Inserm U1055, UGA) sous la direction du Pr Christophe Moinard, Martin Boutière a été distingué dans la catégorie "EIT Change Award". Il représentait dans cette catégorie l’EIT Heath, l’une des 8 communautés de l’EIT, dont il a suivi plusieurs programmes de formation visant à stimuler l'innovation et l'esprit d'entreprise.

Seul représentant français en lice parmi les 28 nominés des "EIT Awards 2020", Martin Boutière remporte le 2e prix du "EIT Change Award" qui récompense les meilleurs diplômés des programmes de formation à l’innovation et à l'entrepreneuriat de l’EIT. Le doctorant de l'UGA est le premier étudiant français à être récompensé dans cette catégorie. Il va recevoir un prix de 20 000 € qui lui permettra d’accélérer le développement de son projet.


"Je suis très heureux de cette 2e place aux EIT Awards 2020. Les derniers mois ont été compliqués, entre le projet, la thèse et la crise que nous traversons tous aujourd'hui, mais cette 2e place est une très belle récompense. Je suis heureux de recevoir le support de l'EIT depuis plusieurs années ; ils me permettent de pouvoir développer ce genre de projet en plus de ma thèse", a déclaré Martin Boutière.

"Je voudrais également remercier l'Université de Grenoble qui a mis à ma disposition des moyens que je n'aurais pu avoir seul, notamment la direction de la communication, qui m'a permis de fournir pour le concours des vidéos de qualité professionnelle."

Nutr’Avenir : un projet novateur dans le domaine de la santé

Martin Boutière est à l’initiative du projet Nutr’Avenir : une plateforme préclinique axée sur la nutrition artificielle des patients atteints de cancer et subissant une chimiothérapie. Ces patients sont généralement nourris avec des régimes à haute teneur en protéines pour lutter contre la malnutrition. Cela implique un risque de croissance tumorale. La plateforme Nutr'Avenir permettra de valider de nouveaux concepts pour les services de recherche préclinique et de breveter de nouvelles formules de nutrition artificielle.
 

"Il s’agit d’un projet novateur qui peut être réalisé d’un point de vue entrepreneurial et dont l’objectif ultime est de créer une nutrition qui nourrit correctement le patient et non la tumeur. C’est un thème qui intéresse l’ensemble du marché mondial de la nutrition clinique car il y a peu de concurrence et un savoir-faire très spécifique, seulement 2 laboratoires dans le monde, dont le LBFA", a déclaré le jeune chercheur.
L’ensemble du monde hospitalier est également concerné car des soins nutritionnels appropriés réduisent les complications et donc les coûts des soins hospitaliers pour des maladies telles que le cancer, qui sont de véritables problèmes de santé publique.
 
Avant de défendre son projet devant le jury international des "EIT Awards", Martin Boutière a été, le 7 décembre dernier, l’invité du 12/13 de France 3 Alpes. Retrouvez également la présentation projet Nutr’Avenir dans un article du Dauphiné Libéré publié le 30 novembre 2020.
Publié le  10 décembre 2020
Mis à jour le  25 janvier 2021