Le premier nanosatellite grenoblois AMICal Sat bientôt à bord d’Arianespace !

Recherche
le  10 mars 2020
Assemblage des différents nano-satellites tels qu’ils seront dans la fusée. AMICal Sat, dans son POD, en haut à gauche de la photo ©SAB Aérospace
Assemblage des différents nano-satellites tels qu’ils seront dans la fusée. AMICal Sat, dans son POD, en haut à gauche de la photo ©SAB Aérospace
Le vol d'Arianespace VV16 initialement programmé le 24 mars 2020 et où devait être embarqué le nanosatellite AMICalSat est annulé en raison de la crise sanitaire. C'est donc une nouvelle fois partie remise pour le nanosatellite grenoblois conçu par les scientifiques et les étudiants du Centre spatial universitaire de Grenoble.
Initié en 2017 par le CSUG, le projet de nano-satellite AMICal Sat est le fruit d’une collaboration entre une cinquantaine d’étudiants de l’UGA et de Grenoble INP, des acteurs de la recherche, de l’industrie et de la formation de la région Auvergne Rhône-Alpes, en particulier de l’agglomération grenobloise, et le Skobeltsyn Institute of Nuclear Physics de l’Université de Moscou (Lomonosov Moscow State University). Parmi les entreprises impliquées, on compte 6 mécènes industriels réunis par la Fondation UGA (Air Liquide, Teledyne e2v, Nicomatic, Lynred, Gorgy Timing, NPC SYSTEM) et un partenaire industriel polonais (SatRevolution). Les technologies au cœur de ce projet sont issues des laboratoires du site grenoblois : IPAG (CNRS / Université Grenoble Alpes) / OSUG, CEDMS, IUT1 GMP, S.Mart (ex-AIP DS). La réussite de ce projet repose également sur une forte collaboration avec la communauté radio amateur notamment l’Amsat-Francophone et l’ADRI 38.

AMICal Sat prêt à être intégré dans sa boîte de lancement (POD) © T. Sequies / CSUG
AMICal Sat prêt à être intégré dans sa boîte de lancement (POD) © T. Sequies / CSUG
Publié le  10 mars 2020
Mis à jour le  20 mars 2020