Le mot du coordinateur de l'IDEX "Université Grenoble Alpes"

Patrick Lévy
Patrick Lévy. © Thierry Morturier / Université Grenoble Alpes
Le projet IDEX "Université Grenoble Alpes, université de l’innovation" a incarné notre ambition globale pour le site universitaire depuis son élaboration dès 2014 et sa labellisation en 2016. Il est l’aboutissement d’une démarche collective. En effet, nous avons partagé le constat dès 2012, et même antérieurement, qu’il nous fallait mettre en commun toutes les forces de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation du territoire afin d’accroitre la visibilité et l’attractivité de la recherche et de la formation. C’est un destin commun que nous avons commencé à forger et qu’il nous faut continuer à mettre en œuvre.

Il est bien sûr fondé sur des projets en recherche, en formation, à l’international, sur le développement de la vie étudiante ainsi que le renforcement de l’impact culturel et social de l’université, que nous avons déployés depuis 2016 grâce au soutien financier de l’initiative d’excellence. Le projet IDEX a également fait du développement des sciences humaines et sociales une de ses priorités et le bilan qui peut être fait aujourd’hui est positif à bien des égards.

 
Mais construire et mettre en œuvre la trajectoire institutionnelle a également constitué un défi majeur.

L’une des étapes essentielles de ce chemin a été la fusion des trois universités : Joseph Fourier, Pierre-Mendès-France et Stendhal, en une université unique : l’Université Grenoble Alpes. Ce travail collectif mené en un temps très court a été rendu possible grâce à la détermination et l’implication de tous les personnels. La mise en place des outils communs (collège doctoral, signature scientifique unique, pôles de recherche) a également été le résultat de l’engagement de l’ensemble des équipes politiques des universités, écoles, organismes de recherche, déterminées à conduire ce changement. Enfin, la création de l’université intégrée Université Grenoble Alpes au 1er janvier 2020 a constitué une étape historique, essentielle pour le projet et décisive pour le site.

Aujourd’hui, il nous faut poursuivre nos efforts pour tenir les promesses associées à l’émergence de cette nouvelle université. Renforcer notre leadership sur le plan scientifique, accroitre notre capacité d’innovation, développer une université pluridisciplinaire capable de rivaliser avec les meilleures universités mondiales, telle est son ambition.

C’est l’affaire de tous, étudiants et personnels. Il nous faut collectivement faire vivre et faire grandir cette université. Nous ne sommes plus au temps du changement rapide des dernières années mais au contraire à celui de l’installation des évolutions institutionnelles, avec une attention toute particulière portée aux enjeux de qualité de vie au travail. C’est le défi des prochaines années, en particulier d’ici 2022, que de rendre tout cela concret et efficace. C’est ce que nous avons mis en avant dans le bilan IDEX de fin de période probatoire (2016-2020). Ce seront les marqueurs de réussite des trois prochaines années.

Patrick Lévy
Coordinateur de l
IDEX "Université Grenoble Alpes"
Publié le  10 juillet 2020
Mis à jour le 29 juillet 2020