Labex MINOS LAB

Lever des verrous technologiques pour la miniaturisation des composants nanoélectroniques et favoriser la diffusion des dispositifs nanoélectroniques dans d’autres domaines applicatifs.
  • Chiffre d’affaires mondial de la microélectronique de l’ordre de 300 milliards d’euros par an.
  • Forte consolidation de l’industrie microélectronique depuis deux ans au niveau international.
  • Atteinte des limites de la miniaturisation du CMOS liée à la fin programmée de la loi de Moore.
  • Une grande agilité de la Recherche et Développement est nécessaire pour  exporter le savoir-faire de la nanoélectronique dans d’autres domaines applicatifs : objets communicants, automobile, santé, biologie, photonique.

Les défis

  • Poursuivre la miniaturisation des transistors FDSOI 22 nm-14 nm-10 nm.
  • Intégrer de nouveaux matériaux à forte mobilité pour les générations ultimes de transistors.
  • Développer de nouvelles technologies de mémoires embarquées.
  • Développer les synergies entre la recherche amont académique et la recherche technologique.
  • Transférer l’expertise acquise aux équipementiers de la microélectronique.
    LABEX - MINOS LAB
Mis à jour le 13 décembre 2019