Vice-président en charge du Développement des recherches en sciences humaines et sociales
Thierry Ménissier est professeur des universités en philosophie à l’Université Grenoble Alpes. Il a d’abord obtenu l’agrégation de philosophie (1990) et enseigné dans le secondaire puis en classes préparatoires aux grandes écoles, pendant qu’il préparait sa thèse à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS - Paris). Il est docteur de l’EHESS en études politiques (2001) et habilité à diriger les recherches (HDR) en science politique à l’IEP Grenoble (2008). Spécialiste de philosophie politique, il fait partie de l’équipe de recherche "Philosophie, pratiques & langages" (PPL - Équipe d’accueil UGA).

Il a été maître de conférences au Département de philosophie de l'Université Pierre Mendès France - Grenoble 2 (2002-2011) ; depuis janvier 2012, il occupe un poste de professeur de philosophie "Sciences humaines et innovation" à l’IAE de l’Université Grenoble Alpes, où il encadre le master Management de l’innovation.

Il a successivement occupé divers mandats et assumé plusieurs fonctions au sein de l'Université : membre élu du conseil scientifique de l'Université Stendhal - Grenoble 3 puis du conseil d'administration de l'Université Pierre Mendès France - Grenoble 2, membre élu du collège A du Pôle de recherche SHS de la COMUE Université Grenoble Alpes, directeur du pôle grenoblois de l’École doctorale "Philosophie : histoire, représentations, création" (PHCR), vice-président chargé de la valorisation de la recherche au sein de l'Université Pierre Mendès France - Grenoble 2.

Auteur de plusieurs ouvrages, éditeur de nombreux volumes collectifs, et auteur de près d’une centaine d’articles ou de chapitres d’ouvrages scientifiques, Thierry Ménissier est par sa formation initiale spécialiste de Nicolas Machiavel et du républicanisme moderne.
Ses recherches en cours portent sur la transformation des principes et des expériences politiques de notre temps, avec un accent mis sur l’émergence de nouveaux imaginaires ; sur l’éthique publique aujourd’hui dans le contexte des républiques "d’après la vertu civique" ; sur l’innovation technologique et sociale considérée comme un mode de transformation des sociétés contemporaines.
Mis à jour le  19 juillet 2018