"Territoire apprenant" est un projet pédagogique et éducatif global de formation et d’accompagnement des enseignants décliné sur trois territoires, de trois pays de l’Union européenne. Le point de départ est un triple diagnostic partagé : les inégalités constatées face à l’apprentissage et au décrochage scolaire des élèves ; des formations cumulatives disciplinaires plutôt que collaboratives et transversales ; une déconnection entre le monde de l’éducation et la recherche universitaire.
Le projet s’appuie sur un triple pari : la priorité donnée à l’évolution des pratiques enseignantes a un impact positif sur les apprentissages des élèves; l’ouverture de l’école sur son environnement et son territoire favorise la contextualisation des savoirs et redonne du sens ; le croisement des regards entre les parties prenantes (enseignants, chercheurs, élèves, étudiants, parents…) permet le déploiement de protocoles adaptés. Grâce à la mise en cohérence sur le territoire, à la mobilisation des ressources présentes dans et hors l’établissement et à un pilotage conjoint, il développera chez les enseignants et chez les élèves  des connaissances et compétences pérennes. Dans le détail, la démarche poursuit plusieurs objectifs :
  • Pour les professeurs et l’équipe pédagogique, il s’agit d’améliorer la réflexion et l’analyse sur les pratiques professionnelles en s’appuyant sur la coopération et la mise en réseau d’organisations (écoles, établissements du secondaire, laboratoires de recherche universitaires…), l’expérimentation et la mise en œuvre de pratiques innovantes.
  • Pour les élèves, les actions collectives, protocoles et démarches territorialisées doivent faciliter l’identification et la validation de connaissances, aptitudes et compétences acquises, enrichir et donner un sens aux savoirs de l’école. Elles permettent aux plus fragiles de réinvestir le champ des apprentissages en associant d’autres savoirs et compétences (recherche, partenaires, collectivités…), en organisant un dialogue entre l’intérieur et l’extérieur de l’école, entre les temps scolaires et les temps libres, entre les enseignants et la famille et les proches des élèves.
  • Pour la communauté pédagogique, les actions déclinées sous forme de situations nouvelles ou de thématiques territorialisées, visent à mieux préparer et accompagner pour ensuite diffuser des démarches auprès des professionnels de l’éducation et de la formation.
  • Pour les collectivités locales associées, il s’agit de pouvoir mieux insérer les jeunes dans leur environnement et de développer de nouvelles formes de citoyenneté et de participation à la dynamique des territoires.
  • Pour l’ensemble de la société, il s’agit de répondre aux problèmes d’équité, de diversité, d’inclusion rencontrés dans les environnements d’apprentissage.

 
Mis à jour le  17 octobre 2019