Marie-Christine Bordeaux
Marie-Christine Bordeaux
Vice-présidente en charge de la Culture et de la culture scientifique
Professeure de Sciences de l’information et de la communication à l’Université Grenoble Alpes, Marie-Christine Bordeaux est chercheure au Groupe de recherche sur les enjeux de la communication (GRESEC, EA 608) et responsable du parcours "Communication et culture scientifiques" du Master Information-Communication de l’UGA.

Elle a été auparavant chargée de mission culture auprès de l’Université Stendhal, chargée de mission culture et initiatives étudiantes auprès du pôle de recherche et d'enseignement supérieur (PRES), puis de la communauté d'universités et établissements (COMUE) depuis 2008, chargée de mission culture scientifique auprès du PRES de 2011 à 2013, puis vice-présidente culture et vie étudiante de l’Université Stendhal et chef de projet pour l’EST (espace scénique transdisciplinaire), nouvel équipement culturel de l’UGA dont l’ouverture est prévue pour septembre 2017. Dans des fonctions antérieures au Ministère de la culture, elle a été conseillère en région pour l’éducation artistique et l’action culturelle des universités, puis consultante en politiques culturelles. Elle est également directrice adjointe de rédaction de la revue académique internationale Culture & Musées, directrice adjointede la ARC 5 (communauté de recherche académique) « Cultures Sciences Sociétés et Médiations ».

Ses recherches portent sur la médiation culturelle, la médiation scientifique, l’éducation artistique et culturelle, les publics dits « spécifiques », les amateurs et plus largement les formes traditionnelles et émergentes de la démocratisation et de la démocratie culturelles. Elle a piloté ou co-piloté plusieurs projets de recherche collectifs, notamment sur les interactions entre art et science (avec le soutien du Cluster 14), les nouvelles formes de la communication et de la médiation scientifiques (avec le soutien de l’ARC5), la création artistique dans le théâtre amateur, l’émergence de l’éducation aux arts et à la culture comme problème public (dans le cadre du programme de recherche du Comité d’Histoire du ministère de la Culture), les méthodologies d’évaluation des effets de l’éducation artistique et scientifique (avec le Département des études, de la prospective et de la statistique du ministère de la Culture). Elle a également piloté en 2012 à Grenoble le colloque « La politique culturelle universitaire en question(s) ». Elle est membre, en tant que personnalité qualifiée, du Haut conseil de l’éducation artistique et culturelle et a été auditionnée comme expert par divers organismes tels que l’Office parlementaire d'évaluation des choix scientifiques et technologiques, l’Assemblée nationale, le Conseil supérieur des programmes du ministère de l’Éducation nationale, la Fondation de France, la Fondation Jean Jaurès.


Mis à jour le  19 juillet 2018