Human Social Fab
Rencontre / Débat
Human Social Fab, un cycle d’ateliers au service des contrats de recherche avec les entreprises
10 avril 2017 - 10 mai 2017
Le « Human Social Fab » est un cycle d’ateliers organisé par l’Université Grenoble Alpes sur des thématiques relevant des sciences humaines et sociales (SHS), en lien avec les enjeux socio-économiques et socio-culturels. Ces ateliers ont pour but de mettre en relation des chercheurs et des organisations privées ou publiques (entreprises, industries, collectivités, etc.) sur des thématiques ciblées dans un cadre propice au développement de partenariats concrets et durables.

1er atelier Cognition et Innovation au service de l’humain : Émotions, Intentions, Interactions

Le premier atelier « Human Social Fab » s’est déroulé le 10 avril 2017 en partenariat avec l’Institut Cognition labellisé Tremplin Carnot. Il a permis à 10 entreprises et 5 chercheurs de confronter leurs besoins et leurs méthodes sur la prise en compte des états émotionnels, des intentions des utilisateurs et des processus d’interaction humaine en lien avec le déploiement des technologies cognitives au sein de la société.

Les 5 thématiques présentées lors de cette première formule étaient les suivantes :

Évaluation d'attitudes par analyse des émotions avec Martial Mermillod, professeur en psychologie neuroscience, Laboratoire de Psychologie et Neurocognition (LPNC). Le chercheur a présenté des méthodes particulièrement intéressantes pour quantifier les émotions générées par un produits ou artefact et évaluer les effets émotionnels de l'usage d’une technologie, d'un aliment, ou encore d'un médicament.

Prédiction des motivations dans la pratique physique et sportive avec Ania Chalabaev enseignate chercheur au Laboratoire sport et environnement social. Ici, l’offre repose sur l’identification des leviers de motivation dans l’objectif d’encourager et fidéliser une activité physique et sportive à travers par exemple des objets connectés.

Prédiction de l’intention d’utiliser une nouvelle technologie. Pascal Pansu et Marlène Bel du Laboratoire des sciences de l’éducation ont ici présenté un modèle pouvant prédire l’intention d’utiliser une nouvelle technologie. Ce dispositif pourrait servir par exemple à mesurer l’acceptabilité et l’appropriation des nouvelles technologies par les utilisateurs.

Mesure Cognitive des régions d’intérêt d’une scène visuelle avec Nathalie Guyader (Gipsa Lab ) et Alan Chauvin (LPNC). Avec ces mesures les chercheurs cherchent à comprendre quelles sont les régions qui attirent le regard dans un environnement donné ici, l’image.

Social touch et systèmes robotique avec Véronique Aubergé du Laboratoire d’informatique de Grenoble. Ces recherches consistent intégrer des fonctions cognitives et sociale dans les systèmes robotiques afin de créer des robots sociaux interactifs adaptés au public visé.
Véronique Aubergé a également proposé un atelier sur la validation des hypothèses d’usage des nouveaux objets.

Human Social Fab

L’objectif du format « atelier » est de privilégier les temps d’échange. Un pitch des chercheurs initie l’atelier et permet aux entreprises de mieux appréhender chaque thématique. Des rendez-vous individuels à la manière du speed meeting (30 minutes par entretien) encadrés par les chargés d’affaire de la DGD RIV et de Floralis permettent d’étudier les pistes de coopération.
Ce premier Human Science Fab a été un véritable succès tant pour les chercheurs que pour les organismes présents. Un cycle d'ateliers qui s'annonce prometteur pour la collaboration entre recherche et organismes publics et privés.

Le prochain atelier est en cours d'élaboration.
Les laboratoires intéressés peuvent contacter Marie-Amélie VERGEZ, experte Projets collaboratifs de recherche (DGD RIV)


Publié le  11 mai 2017
Mis à jour le  13 juillet 2017