Journée d'étudeCulture, Recherche

Les discours rapportés en contexte épistolaire (XVIe-XVIIIe siècles)

4 octobre 2017 - 5 octobre 2017
L'objectif de ce colloque international, co-organisé par le laboratoire LITT&ARTS et l'équipe d'accueil STIH (Université Paris-Sorbonne), est d'apporter un éclairage nouveau sur la problématique de la polyphonie, à partir d’un questionnement ciblé sur le genre de la lettre, lieu où le locuteur prend en charge la parole de multiples autres.
Ce colloque vise à renouveler l’approche stylistique de la lettre, en déplaçant la problématique de la diaphonie (reprise des paroles du destinataire) vers la polyphonie (intégration des discours de locuteurs multiples). Depuis le début des années 2000, l’apparition de nouveaux outils pour l’étude du discours rapporté (Rosier, 1999) a prouvé la fécondité d’un examen serré des formes de la polyphonie, ainsi que l’utilité d’une approche selon les genres de discours (Rabatel, 2004 ; Lopez-Muñoz et al., 2006). Pourtant, aucun ouvrage n’a encore été consacré au seul genre épistolaire, dont l’intérêt semble évident sur cette question, en raison de la circulation des discours et de leur mise en scène, inhérentes à la lettre. Que l’épistolier relate des scènes agrémentées de paroles rapportées, qu’il prétende transcrire des conversations ou transmettre tel propos d’un tiers, la polyphonie est naturellement au cœur de textes qui consistent, pour une part, en l’orchestration adressée de diverses voix – autres que celle de l’épistolier et de son co-énonciateur.

Il invite ainsi à interroger un genre qui n’a rien d’unifié – lettres fictives ou authentiques, statuts divers des épistoliers, modalités variées de circulation des lettres, etc. La lettre, « hypergenre » s’il en est (c’est-à-dire moins un genre de discours socio-historiquement défini qu’un cadre aux contraintes minimales, qui se retrouve en des temps et lieux variés), permet de confronter différentes gestions de la parole rapportée dans des contextes socio-historiques multiples.

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Amphithéâtre de la Maison des sciences de l'Homme -Alpes
Mis à jour le 14 septembre 2017