ConférenceInternational, Culture
Parler en historienne de la Révolution tunisienne
le 21 mars 201912h30
Professeure d’histoire contemporaine à l’université de la Manouba, Kmar Bendana traitera, lors de cette conférence, les mutations historiques profondes que connaît actuellement la Tunisie, suite à la révolution de janvier 2011.

Sur ce sujet, Kmar Bendana a publié, en 2017 un ouvrage en français intitulé Parler en historienne après 2011 qu’elle présente ainsi :

"L’ouvrage que le lecteur a entre les mains est le fruit d’un travail réflexif et rétrospectif mené dans l’urgence d’une histoire en train d’advenir. Ce recueil comprend treize textes de facture différente. Ecrits entre 2012 et 2016, ils témoignent, sur la forme et comme sur le fond, d’une écriture qui réagit à une conjoncture volatile. Il faudrait lire ces traces indirectes des bouleversements vécus par les Tunisiens comme une suite d’instantanés autour de questions surgies du présent, traitées dans l’urgence, avec les moyens du bord, et d’après une perception à chaud. L’ensemble ne constitue pas un tout homogène, mais il faut espérer qu’il constitue pour le lecteur une fenêtre sur une période qui appelle, pour en rendre compte, une multitude de voix, de points de vue et de retours d’expériences."


 

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire

Sciences Po Grenoble, amphithéâtre F
1030 av. centrale - Saint-Martin-d'Hères

Publié le  12 mars 2019
Mis à jour le  12 mars 2019