Justine Braisaz © Shutterstock - Julia Sadykova
Justine Braisaz © Shutterstock - Julia Sadykova
Sport
Article
Etudiante à l’Université Grenoble Alpes, Justine Braisaz s’est imposée lors la mass start du Grand-Bornand. Elle remporte en France et devant son public sa première victoire en coupe du monde de biathlon.
Dimanche 17 décembre 2017, Justine Braisaz réalise l’exploit. Devant 16 200 spectateurs, elle remporte l’épreuve de la mass start du Grand-Bornand et décroche la première victoire en coupe du monde de sa carrière. Avant de triompher en Haute-Savoie, Justine Braisaz s’était provisoirement emparée, le 3 décembre dernier à Östersund en Suède, du dossard jaune de leader de la coupe du monde en terminant deuxième du sprint et de la poursuite 10km. Le 10 décembre dernier, elle était montée avec ses coéquipières de l’équipe de France sur la 3e marche du podium lors du relais d’Hochfilzen en Autriche.

Sixième du classement général de la coupe du monde 2016-2017, 2e du classement provisoire 2017-2018, la benjamine de l’équipe de France fait un très beau début de saison. À seulement 21 ans, elle est plus que jamais en piste pour les Jeux olympiques d’hiver 2018 de PyeongChang !

Une équipe de France de biathlon 100% UGA

Les 5 membres de l’équipe France féminine de biathlon sont toutes étudiantes ou anciennes étudiantes de l’Université Grenoble Alpes :
  • Célia Aymonier, étudiante en master de psychologie (M1 parcours psychologie clinique - santé) à l’UFR SHS
  • Anaïs Bescond, diplômée d'un master sciences et techniques des activités physiques et sportives de l’UFR STAPS
  • Justine Braisaz, étudiante en licence sciences et technologies (L1 parcours sciences du vivant) au DLST
  • Anaïs Chevalier, étudiante en licence sciences et techniques des activités physiques et sportives (L3 parcours entrainement sportif) à l’UFR STAPS
  • Marie Dorin-Habert, étudiante en master biodiversité, écologie, évolution (M2 parcours gestion de l'environnement) à l’UFR de Chimie et de Biologie

Concilier études supérieures et sport de haut niveau

Grâce au dispositif Inter’Val proposé par le comité inter-universitaire du sport de haut niveau (CIUSHN), les étudiants sportifs de haut niveau du site universitaire Grenoble Alpes peuvent concilier carrière sportive internationale et études supérieures. Témoignages de Marie Dorin-Habert, Anaïs Chevalier et Justine Braisaz.

Publié le 18 décembre 2017
Mis à jour le 18 décembre 2017

Vous aimerez peut-être aussi