Théo Micheletti, créateur de Dose de sport
Théo Micheletti, créateur de Dose de sport
Campus
Article
Étudiant entrepreneur à l’Université Grenoble Alpes, Théo Micheletti a créé son entreprise d’événementiel sportif, Dose de Sport. Après avoir été un des artisans de la grande fête de rentrée "UGA C’est Party !", il s’est lancé en 2018 un nouveau challenge : le "Vercors multisports festival".
Il y a un an, alors que l'agglomération grenobloise se prépare à fêter le cinquantième anniversaire des Jeux olympiques de Grenoble 1968, Théo Micheletti a l'idée de proposer un événement sportif qui mette en lumière le tremplin olympique de St Nizier du Moucherotte. Spécialement construit pour l'épreuve de saut à ski des JO en 1968, cet équipement est inutilisé depuis près de 30 ans.

Adepte de VTT enduro, Théo Micheletti passe aux abords du tremplin régulièrement en empruntant la descente St Nizier - Grenoble bien connu des vététistes. "J'observais cet équipement à l'abandon à chaque descente et cela m'interpellait systématiquement" confie-t-il. C'est ainsi que germe dans son esprit le projet du Vercors multisports festival. Son objectif : redynamiser et revaloriser le site en organisant un événement multisports et "pédagogique" autour du tremplin olympique. Compétiteurs et grand public pourront s'y rassembler pour des épreuves et des initiations (VTT, trail, randonnée, challenge vertical…) mais également (re)decouvrir l'histoire cet élément emblématique du patrimoine laissé par les JO de 1968.

Sportif accompli, avec une prédilection pour les disciplines de montagne (VTT, snowboard, randonnée) – même s'il avoue aussi un petit faible pour le foot – ce jeune grenoblois s'est lancé dans l'évènementiel sportif, il y a trois ans, en créant son entreprise spécialisée : Dose de Sport.

Un parcours où chaque expérience compte

Bac en poche, Théo Micheletti s'engage dans des études de management. "J'aimais gérer des projets, je savais que je voulais faire du management" déclare-t-il. Il obtient d'abord un DUT "Gestion des entreprises et des administrations" à l'IUT 2, puis il poursuit en licence "Commerce international" dans une université australienne partenaire. À son retour, toujours avec le même objectif, il s'inscrit en master "Management" à Grenoble IAE et il effectue un premier stage au service évènementiel de la station Les 2 Alpes. Son goût pour le sport commence alors à chatouiller sérieusement sa fibre entrepreneuriale. Après une année de césure au cours de laquelle il repart en Australie et se fait embaucher par IronMan, la société qui organise les triathlons du même nom, les plus durs au monde, il intègre la spécialité "Entrepreneuriat" du master et élabore son projet d'entreprise avec le soutien du Pépite oZer. Fin 2015, Dose de Sport voit le jour.

"Faire tirer tout le monde dans le même sens"

En 2016, Théo Micheletti propose son premier projet à l'Université Grenoble Alpes (UGA). Il imagine des courses ludiques à travers le campus pour permettre aux étudiants de se rencontrer et de découvrir leur nouvel environnement. Ce sera le point de départ de UGA C'est Party !, l'événement qui marque désormais, chaque mois de septembre, la rentrée de l'UGA. Une première expérience qui lui apprend énormément. Il soulève l'importance du travail de coordination : "Lorsqu'on organise un événement avec des acteurs multiples, une des choses les plus compliquées est de faire tirer tout le monde dans le même sens." Ce premier événement est une réussite et rassemble plus de 2000 étudiants ! Depuis, une seconde édition de UGA C'est Party ! s'est déroulée et d'autres projets ont vu le jour, jusqu'au tout dernier né, le Vercors multisports festival.

Des ambitions internationales

Aujourd'hui Théo Micheletti souhaite pérenniser ces événements en les faisant grandir année après année pour qu'ils deviennent des événements référence en France. "IronMan reste pour moi un modèle absolu" déclare-t-il. À plus long terme, son ambition pour Dose de Sport serait de développer un concept d'évènement qu'il pourrait décliner dans le monde entier, sur le modèle du célèbre triathlon.

Publié le 29 mars 2018
Mis à jour le 1 avril 2018

Vous aimerez peut-être aussi