L'adaptation réciproque et continue des technologies numériques et des usages sociaux fait évoluer les pratiques info-communicationnelles et culturelles. Ce tournant numérique a induit de profonds changements, notamment dans les interactions et les relations sociales, dans notre rapport au patrimoine, dans les conditions de création des œuvres. Deux espaces seront dédiés aux nouveaux objets et pratiques de recherche, d’enseignement et de création que ces mutations ont fait émerger dans les domaines de l’information, des arts et lettres, et plus généralement des sciences humaines et sociales.
 
  • Édition et philologie numériques (encodage des apparats critiques, indexation, génétique textuelle, alignement...).
  • Analyse et visualisation de données (textométrie et stylistique computationnelle, culture analytics).
  • Valorisation des archives numériques selon les standards du web des données.
  • Création d’œuvres nativement numériques - de la littérature numérique à la communication visuelle et au graphisme, en passant par des formes innovantes de transmission de connaissances comme le webdocumentaire ou le livre enrichi.

Équipements


Deux salles équipées de 20 postes informatiques chacune seront mises à disposition avec les principaux logiciels utilisés en fouille et analyse de données, ainsi qu’en arts et humanités numériques.

Exemple de projets de recherche, de pédagogie et de valorisation

 
  • Projet de développement PERIODS (Project Editor for Research Initiatives and Open Data Science) développé dans le cadre du groupe de travail donnés de la recherche de GRICAD.
  • Summer School "Gestion des données de la recherche".
  • École d’été "Éditions numériques / humanités numériques".
  • Master "Genèse de la création numérique" (cours de philologie numérique), "Critique et création" (écriture web) et "Diffusion de la culture" (PAO).
  • "Café des néophilologues" (Démarre SHS / Grenoble Alpes Data Institute).
  • Ateliers de transcription collaborative (Démarre SHS / Grenoble Alpes Data Institute).
  • Ateliers de textométrie.
  • Hackathons autour d’un corpus, d’un thème, d’un outil.
  • Projets en édition numérique (correspondance de Proust, manuscrits de Stendhal, Aristophane de Lobineau, corpus Benoîte Groult, La Réticence, carnets d’Henri de Régnier, Observatoire des littératures francophones...).
  • AZQWERTY Les écritures médiatiques.