Ces salles sont conçues et organisées pour permettre et encourager le travail en groupe, le développement de l’apprentissage entre pairs et placer le travail en mode projet au cœur de la situation d’apprentissage.
Au niveau de l’aménagement des espaces, ces salles se caractérisent le plus souvent par :

  • Un espace suffisamment aéré pour permettre une circulation fluide des étudiants et des enseignants.
  • Du mobilier type ilots avec tables rondes ou modulables favorisant le travail de groupe et les échanges.
  • Une flexibilité dans l’aménagement ou agencement de l’espace.
  • Des surfaces d’écriture multiples (tableaux blancs ou mobiles, surfaces inscriptibles sur les murs, les cloisons amovibles, les vitres ou même les tables...) qui permettent d’échanger autour d’idées, de schémas ou d’éléments de résolution de problèmes...
Des équipements technologiques et numériques (écrans de partage et de projection, connexions pour ordinateurs, vidéoprojecteur, système de visioconférence ou de captation vidéo...) peuvent également encourager la recherche d’informations, la construction de documents collaboratifs et l’affichage et le partage des travaux de groupes ou d’étudiants.

Exemples d'usages associés à ces espaces


  • Pédagogie par projets ou par problèmes.
  • Ateliers de créativité.
  • Partage et confrontation d’idées dans un environnement collaboratif.
  • Collaboration, brainstorming autour de projets innovants.
  • Présentation, diffusion d’information.
  • Travail en autonomie.
  • Classes inversées
  • Réunions et débats
  • Modification de l’aménagement de l’espace permettant différentes configurations de travail de groupes (grands groupes, îlots de travail, en émulation) / Passage rapide de travail individuel au travail en groupes.

Exemples de salles de pédagogies actives