Département de l'Isère, visite sur le terrain
Département de l'Isère, visite sur le terrain
Éducation
Article
15 étudiants de master 2 Management de l'Innovation ont travaillé pour le service "Développement social" pour répondre à la problématique de l’autonomie dans le parcours des jeunes de 17-25 ans.

Qu’est-ce qu’un Labo des Possibles ?

Le Labo des Possibles est un atelier de conception innovante en mode projet. Il est réalisé dans le cadre du Master 2 management de l’innovation de Grenoble IAE autour d’un projet d’innovation, développé en partenariat avec un commanditaire extérieur. L’objectif est de développer les compétences pour la conduite de projets d’exploration autour d’une problématique concrète. Les étudiants sont pilotés par un enseignant-chercheur et un designer qui accompagnent la conduite du projet, en lien avec le commanditaire.

Cette année, dix étudiants du DPEA "Design et innovation pour l’architecture" de l’Ecole d'architecture de Grenoble (ENSAG), ont également participé permettant d’accentuer la pluridisciplinarité du groupe.

"J’ai trouvé cela intéressant d’être mélangé avec des personnes ayant des parcours différents. Les étudiants de l'ENSAG nous ont aidé lors de la phase finale du projet afin de matérialiser au mieux la solution proposée. Ils n’avaient pas non plus la même façon de voir les choses et de voir le projet, cela a donc permis d’avoir des débats et échanges enrichissants et utiles pour la suite" déclare Rémi Bolomey, étudiant en Master Management de l'Innovation.

Soutenir l'autonomie et le parcours de vie des jeunes

A partir d’un projet "Parcours autonomie des jeunes" inscrit dans le contrat territorial jeunesse et piloté par la Direction territoriale du Grésivaudan, les étudiants ont réalisé un programme de recherche-actions. L’objectif était d’explorer avec les professionnels du territoire la question suivante : comment intégrer la sphère économique, culturelle, sportive dans l’accompagnement des jeunes de 17 à 25 ans ?

Les équipes d’assistantes sociales et les éducateurs du territoire du Grésivaudan se sont beaucoup investis au côté des étudiants afin de leur faire comprendre les enjeux et réalités de terrain. Ils ont notamment travaillé en ateliers mixtes, étudiants-professionnels, pour co-construire des axes de solutions originaux et réalistes.

Labo des Possibles® Département de l'Isère - séance de travail
Séance de travail entre les étudiants et les professionnels du territoire

Un rendu officiel à l’Hôtel du Département

Encadrés par leurs enseignants, sociologue et designer, les trois groupes d’étudiants ont présenté le vendredi 1er février 2019 leurs travaux et les pistes d’actions.

Rendu du Labo des Possibles au Département de l'Isère

Des élus et directeurs de l’administration départementale étaient présents, preuve de l’importance du projet :
  • Annick Merle, Vice-présidente chargée de l’innovation et de la performance des politiques départementales
  • Martine Kohly, Vice-présidente chargée de la jeunesse, de la vie associative et du devoir de mémoire
  • Séverine Battin, Directrice Générale des Services
  • Magali Cros, chargée de projet d’innovation
  • Emilie Chartier, Chef de service "Développement social"
  • Maryline Lefeuvre, pilote du projet, chargée de projet Jeunesse, Insertion et Transversalité, Territoire du Grésivaudan
  • Angélique Chapot, Directrice de la Direction Territoriale du Grésivaudan
  • Véronique Scholastique, Directrice solidarités
Les étudiants ont proposé trois pistes :
  • "Parrainage intergénérationnel" : tisser des liens entre des jeunes et des adultes volontaires, du territoire, identifié à partir de l’existant associatif, sportif et culturel.
  • "Makers of Grésivaudan MOG" : mettre en place un dispositif ambulant pour mobiliser les jeunes à rejoindre un lieu qui leur est proposé libre et qui sera co-construit avec et par eux.
  • "Grésiv’Action" : mettre en réseau des jeunes aux réalités sociales différentes et éloignées par la création d’événements relayés par leur page facebook.
Chaque groupe a fait des propositions riches, mobilisables sur le terrain dans le cadre des contrats territoriaux. Il est évoqué une quatrième option qui pourrait mixer des solutions présentées par chacun des groupes.

Rendu du Labo des Possibles au Département de l'Isère
Maryline Lefeuvre anime les échanges entre les élus, directeurs, personnels de l’action sociale et les étudiants lors du rendu final.
 
Publié le 10 avril 2019
Mis à jour le 18 septembre 2019

Vous aimerez peut-être aussi