Stefan Hoerner reçoit le Prix Européen de l’Université Franco-Allemande

Distinction / Prix Recherche
le  8 février 2021
Jeune docteur de l’Université Otto-von-Guericke de Magdeburg et de l’Université Grenoble Alpes, Stefan Hoerner est distingué pour ses travaux de recherche remarquables sur les hydroliennes. Des recherches menées lors de sa thèse au sein du Laboratoire des écoulements géophysiques et industriels.
Le Prix Européen a été créé par l’Université Franco-Allemande à l’initiative de la Chaire Jean Monnet sur les relations franco-allemandes, intégration européenne et mondialisation dirigée par le Professeur Philippe Gréciano à l’Université Grenoble Alpes.

Cette année, le jury a décidé d’honorer des recherches en phase avec les préoccupations européennes d’aujourd’hui : l’énergie et l’environnement.

Des recherches remarquables sur les hydroliennes

D’un montant de 2 000 € , le Prix Européen 2021 a été ainsi remis à Stefan Hoerner, pour son travail remarquable sur les hydroliennes (turbines hydrauliques). Cette spécialité permet d’étudier les questions d’énergie renouvelable dans une perspective internationale.

Stefan Hoerner a un parcours courageux et prometteur : il est entré très jeune dans la vie active avant de faire des études consacrées aux énergies renouvelables. Il a soutenu en 2020 une thèse en cotutelle entre la Chaire de mécanique des fluides et technologie des fluides de l’Université Otto-von-Guericke de Magdeburg et l’Université Grenoble Alpes, au sein du Laboratoire des écoulements géophysiques et industriels (LEGI), encadrée par Dominique Thévenin (Université́ de Magdebourg) et Thierry Maître (LEGI - Grenoble INP-UGA).

Son itinéraire européen est complet, dans l’esprit de celui des pères fondateurs, tels que Jean Monnet, et en phase avec les priorités stratégiques d’aujourd’hui : les questions énergétiques en Europe et l’European Green deal.

Stefan Hoerner poursuit aujourd’hui ses recherches à la Chaire de mécanique des fluides et technologie des fluides de l’Université Otto von Guericke de Magdeburg.
 

Retrouvez l’article complet sur Stefan Hoerner sur le site du LEGI.

Le témoignage de Stefan Hoerner

Stefan Hoerner revient l’obtention de son prix et son expérience à Grenoble.

"Je suis très honoré par ce "prix européen" récompensant mon travail de thèse qui traite de l'interaction fluide-structure dans une turbine hydrocinétique à pales flexibles.

Après un parcours non conventionnel, l'occasion qui m'a été donnée de réaliser une carrière de chercheur par cette cotutelle Franco-Allemande, et de recevoir maintenant le soutien et la reconnaissance de mes pairs, me remplit de joie et de gratitude.

J'ai passé en tout 24 mois à Grenoble et cette cotutelle fût une aventure pour toute ma famille, en particulier mes deux enfants qui m'ont accompagné et ma femme qui a collaboré avec moi lors des expériences réalisées au LEGI.

J'ai appris beaucoup durant cette période, non seulement sur le volet technique et sur la connaissance du système scientifique français mais aussi sur le plan humain dans un contexte international et multiculturel. C'est une expérience que je souhaite à tous et qui me permet d'interagir avec aisance et naturel avec mes partenaires scientifiques actuels.

Ce prix n'est donc pas seulement pour moi ; je le dédis aussi à celles et ceux qui l'ont rendu possible. Il s'agit de personnes compétentes et motivées de nos deux instituts qui ont travaillé avec moi sur ces sujets, mes encadrants, mes collègues ainsi que les étudiants assistants et stagiaires.

Je remercie la chaire Jean Monnet de l'UGA et l'Université Franco-Allemande de reconnaître mes travaux de ces dernières années qui furent très denses ; Ils ont attisé ma curiosité, m'ont permis de relever des défis et m'ont aussi procuré beaucoup de joie.

Une amie, chercheuse française, m'avait dit : "En science, il y a de bons, de merveilleux jours et de mauvaises années !" Recevoir ce prix, m'a apporté sans aucun doute, un jour merveilleux !"
Publié le  10 février 2021
Mis à jour le  16 février 2021