CommuniquéVie des personnels, Vie étudiante, Citoyenneté
Don de moelle osseuse : je m'inscris, je sauve une vie
le 15 mars 201715h-18h30
A l'occasion de la 12e semaine de mobilisation en faveur du don volontaire de moelle osseuse, venez rencontrer le personnel de l'EFS pour vous informer sur ce type de don et devenir veilleur de vie !

 L'Etablissement français du sang (EFS) organise le mercredi 15 mars prochain de 15h à 18h30 une collecte de sang dans les locaux de Grenoble IAE sur le campus de St-Martin-d'Hères (en savoir plus). Lors de cette collecte, l'EFS tiendra un stand d'information sur le don volontaire de moelle osseuse. L'occasion d'en savoir plus sur ce type de don, de vous inscrire éventuellement sur le registre national des donneurs volontaires.

Briser quelques idées reçues

  • "La moelle osseuse est prélevée dans la colonne vertébrale" - Faux
  • "Il est facile de trouver un donneur compatible" - Faux
  • "Tout le monde peut faire un don de moelle osseuse, sans condition" - Faux
  • "Le don de moelle osseuse est douloureux" - Vrai et faux
  • "Je ne peux pas donner ma moelle osseuse plusieurs fois" - Faux
  • "Quand la compatibilité avec un malade est trouvée, je dois me rendre disponible immédiatement" - Faux

Devenez veilleur de vie !

Le don de moelle osseuse est peu connu par le grand public et chaque année, 2 000 personnes en France sont en attente de greffe. Ces patients atteints de différentes maladies liées au système sanguin n’ont pas d’autres traitements possibles que la greffe de moelle osseuse lorsque les autres traitements (chimio ou radiothérapies) ne fonctionnent plus.

La chance d’avoir dans sa fratrie une personne compatible est de 1 sur 4. Lorsque malheureusement cela n’est pas possible dans la famille, il faut donc faire appel aux registres internationaux de donneurs (73 pays pour 25 millions de donneurs). La chance de trouver un donneur anonyme compatible tombe alors à 1 sur 1 million.

En France, 360 000 personnes sont déjà inscrites sur le registre de France Greffe de Moelle mais cela est encore bien peu à comparer à nos voisins allemands par exemple (3 millions d’inscrits). C’est pourquoi, l’Agence de la Biomédecine et l’EFS qui gèrent conjointement ce type de don, essayent constamment de recruter de nouveaux donneurs (inscription possible de 18 à 51 ans sur le registre).

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Grenoble IAE
525, avenue Centrale
Tram B ou C, arrêt Gabriel Fauré
Publié le  10 mars 2017
Mis à jour le  13 mars 2017