Photo taken by UGA staff member Nathalie Genin while in Tunisia developing the ICM project
CommuniquéInternational
L’Université Grenoble Alpes remporte un financement de l’Union européenne pour son nouveau projet de mobilité internationale avec la Tunisie
Monté avec six établissements partenaires en Tunisie, ce projet porté par l'Université Grenoble Alpes (UGA) s'inscrit dans une stratégie de promotion de la francophonie, des échanges interculturels et de l'apprentissage du français par les arts et la culture. D'un montant de 158 000 €, la subvention de l'Union européenne permettra de financer des mobilités d'étudiants et de personnels pendant deux ans.
Le programme Erasmus+ MIC (Mobilité internationale de crédit) a pour principal objectif de renforcer les collaborations académiques avec un pays hors Union Européenne par le développement de mobilités étudiantes ainsi que d'enseignement et de formation pour les personnels enseignants et administratifs. Il s'inscrit dans les objectifs stratégiques de l'Europe qui concernent entre autres l'amélioration de l'employabilité des jeunes diplômés et le développement d'une meilleure compréhension et réactivité face à la diversité sociale, linguisitique et culturelle.

Le projet MIC Tunisie correspond à des enjeux stratégiques


Ce projet de MIC avec la Tunisie s'inscrit dans les objectifs plus globaux de l'UGA et correspond aussi à des priorités en affichées en matière de partenariats internationaux par la ville de Grenoble, la région Auvergne Rhône-Alpes, la France et l'Union Européenne.

Les porteurs du projet se sont de ce fait appuyés notamment sur un partenariat existant de longue date entre la ville de Grenoble, l'Université de Sfax et l'UGA, qui met en jeu formation et recherche dans des domaines variés allant de l'urbanisme à la médecine.

Le projet MIC Tunisie s'inscrit dans la stratégie de l'UGA sur la promotion des francophonies et des échanges interculturels et répond à un besoin plus spécifique et un enjeu pour la Tunisie de renforcement d'apprentissage du français et des langues étrangères en général. Il répond également à une volonté de travailler plus en profondeur avec les partenaires tunisiens dans la perspective d'un élargissement à d'autres partenaires en Belgique et en Roumanie. L'originalité du projet porte sur une approche délibérément interdisciplinaire de l'apprentissage du français par les arts et la culture.

Spécificités du projet MIC Tunisie


Le projet MIC Tunisie prévoit de financer essentiellement des mobilités d'étudiants (notamment pour des stages), d'enseignants et d'administratifs, impliquant de ce fait différents niveaux des établissements, en central et en composantes. Il est à noter que parmi les partenaires, se trouvent de grandes institutions très orientées sur la recherche et des établissements de taille plus modeste, qui n'ont pas toujours l'opportunité de participer à des projets européens subventionnés, et qui apportent une expertise spécifique.
 
Publié le  2 juillet 2018
Mis à jour le  13 décembre 2018