AnnonceVie de l'établissement
Résultats de la consultation électronique sur la situation de blocage du site universitaire
le 25 avril 2018
Les étudiants et personnels de l’UGA se sont exprimés en faveur de la levée des blocages pour la liberté de travail et le bon déroulement des examens.
Suite à l’organisation d’une consultation électronique les 24 et 25 avril, près de 10 000 étudiants et personnels de l’Université Grenoble Alpes ont répondu. 75,9 % se sont prononcés en faveur de la liberté de travail et d’accès aux bâtiments universitaires, 13,5 % contre, tandis que 10,6 % n’ont pas souhaité se prononcer.

« Les résultats de la consultation marquent l'attachement de notre communauté à ce que l’Université reste un lieu ouvert et de débats, dans le respect des personnes et de l’institution qui les accueillent. J’appelle désormais tous les étudiants et tous les personnels à reconnaître cette expression démocratique et permettre rapidement le libre accès aux locaux d’étude et de travail ainsi que la bonne mise en œuvre des examens. Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises, je reste disponible et ouvert au dialogue sur la loi ORE et son application à l’UGA. À ce titre, je reçois d'ailleurs demain toutes les organisations étudiantes représentatives sur ce sujet. » déclare Patrick Lévy, Président de l’Université Grenoble Alpes suite à l’annonce des résultats.

La consultation, organisée par des moyens électroniques, a permis à l’ensemble de la communauté universitaire de s’exprimer concernant la situation de blocage de certains bâtiments universitaires. Contrairement à certaines insinuations, cette consultation garantissant l’anonymat des réponses, a été déclarée et respecte les obligations informatiques et libertés de la CNIL. Le résultat est très nettement en faveur de la liberté de travail et d’accès des bâtiments universitaires et le maintien des examens dans des conditions normales. Il conforte ainsi l’action de l’établissement qui met et mettra tout en œuvre pour que les examens, les activités d’enseignement et de recherche tout comme le travail des personnels hébergés dans ces bâtiments ne soient pas entravés.

La consultation électronique perturbée par des actes malveillants

L’accès à la plateforme de consultation a été empêché le 24 avril à partir de 16h30 par des attaques informatiques répétées entraînant un déni de service. La présidence a aussitôt porté plainte et condamne avec la plus grande fermeté ces tentatives de sabotage. Même si les équipes de la DSI de l’UGA ont été très réactives pour rétablir le bon fonctionnement de la plateforme, ces actes malveillants, survenus dans les heures les plus favorables à une participation la plus large possible, ont inévitablement pénalisé la participation à la consultation.
Publié le  25 avril 2018
Mis à jour le  26 avril 2018