Vue nocturne de la ville de Grenoble
Vue nocturne de la ville de Grenoble
Appel à projetsRecherche
IDEX : le premier appel à projets est lancé
300, c’est le nombre de participants le 3 juin 2016 à la première journée du Cross Disciplinary Program (programme de recherche interdisciplinaire), le premier appel à projets IDEX Université Grenoble Alpes. Une réussite à l’image de l’engagement du site.
L’IDEX Université Grenoble Alpes a lancé au printemps 2016 son premier appel à projets pour soutenir ses activités de recherche interdisciplinaire. Les projets ciblés doivent assembler des compétences de recherche diversifiées, produire de la science de haut niveau, améliorer la visibilité internationale de Grenoble Alpes, développer des partenariats internationaux de haut niveau, viser à attirer des talents et déployer dans la durée une dynamique pérenne autour de l’enjeu du projet.

Pour Yassine Lakhnech, directeur exécutif recherche et valorisation de l’IDEX Université Grenoble Alpes, "les candidatures devront proposer une recherche pluridisciplinaire engageant plusieurs laboratoires et nous encourageons des projets à l’interface sciences, technologies, santé (STS) et les sciences humaines et sociales (SHS)." Chaque projet était présenté durant quelques minutes. Le but, éviter les projets concurrents et soutenir les convergences. "L’esprit de l’appel, c’est d’accompagner les propositions et les projets et d’assurer la réussite de tous dans cet appel ou dans d’autres."

Pour Patrick Lévy, coordinateur du projet IDEX et président de la Communauté Université Grenoble Alpes, "cet appel à projet lance véritablement l’IDEX grenoblois. Il a été mis en œuvre dans des délais très courts après l’annonce de la labellisation et le nombre de participants, ainsi que les 51 projets présentés durant la journée, démontre l’engagement de la communauté dans l’IDEX."

Deux vagues "Cross Disciplinary Program" (CDP) sont prévues pendant la phase probatoire de l’IDEX. Les orientations pourront être revues pour le deuxième appel. Les projets de la première vague démarreront en janvier 2017.

L’enveloppe dévolue à ces projets sera d’environ 20 millions d’euros au total sur la période 2016-2020, le financement par projet pouvant être de 0,3 M€ à 0,5 M€ par an pour une durée de 4 ans, sous réserve de l’obtention de la dotation demandée.




Publié le  20 juin 2016
Mis à jour le  20 juillet 2016