Prototype TERRA 2016 - © ENSAL/ENSAG/GA
Prototype TERRA 2016 - © ENSAL/ENSAG/GA
CommuniquéFormation
Projet Terra : les étudiants de l’IUT 1 engagés dans la construction d’un prototype d’habitat durable et modulable
À l'occasion de l’organisation à Lyon du congrès mondial « Terra 2016 » et de l'évènement plus large « Lyon 2016, capitale de la terre », les étudiants de l'IUT 1 Génie électrique et informatique industrielle ont participé, avec la team Auvergne Rhône-Alpes, à la conception et la réalisation d'un prototype d'habitat collectif éco-responsable et évolutif. Le projet est exposé à Lyon jusqu'au mois d'octobre.
La team Auvergne Rhône-Alpes (AuRA) est une équipe pluridisciplinaire regroupant étudiants, enseignants, chercheurs et professionnels. Elle est née en 2009 d'un partenariat entre l'ENSAG (école nationale supérieure d'architecture de Grenoble), l'INES (institut national de l'énergie solaire), et les GAIA (grands ateliers de l'Isle d'Abeau), pour participer à la compétition internationale universitaire Solar Decathlon Europe 2010.

Elle a depuis mené plusieurs projets de conception et de construction d'habitats innovants.

Dans le cadre de la manifestation "Lyon 2016, capitale de la terre", elle s'est engagée dans la conception et la réalisation d'un prototype d'habitat collectif impliquant :

  • Des étudiants architectes en première année de masters dans les écoles d'architecture de Grenoble et de Lyon.
  • Des étudiants en génie électrique de l'IUT1 de l'Université Grenoble Alpes.
  • Des étudiants en DSA Architecture de terre de l'école d'architecture de Grenoble.

Le projet

Le projet proposait de développer un prototype d'habitat éco-responsable, participatif, confortable et économique, énergétiquement performant et évolutif.
Dans cette perspective, le choix de matériaux bio-sourcés (bois et terre), associés à des technologies de pointe pour une meilleure régulation thermique et hygrométrique des logements, a été privilégié.
Le projet a été imaginé pour pouvoir évoluer dans le temps. Pour permettre cette évolutivité, le prototype utilise des blocs techniques (cuisine, salle de bains) et un espace modulable où des cloisons peuvent être installées ou non. L'appartement peut également s'agrandir sur la longueur ou sous forme de duplex avec l'étage supérieur.
De plus, les logements bénéficient d'espaces communs qui permettent la mutualisation de services, le développement d'activités partagées et favorisent une sociabilité de voisinage.

Pour le prototype, seuls les deux derniers étages ont été construits.
Ils ont été en partie assemblés aux grands ateliers de l'Isle d'Abeau et le montage final a ensuité été réalisé à Lyon.
Débuté à l’automne 2015, le prototype a été finalisé début juillet. Il est exposé en ce moment et jusqu'au mois d'octobre à Lyon, quartier Confluence, dans le cadre du congrès mondial « Terra 2016 »
Retour prévu à Grenoble en novembre 2016 où il devrait servir d'espace d'expérimentation pour les étudiants. Des ateliers de travail sur l'habitat participatif pourront également y être organisés.

Projet Terra - Vue d’extérieur de l’ensemble du collectif d’habitat

Vue d'extérieur de l'ensemble du collectif d'habitat.

L'engagement des étudiants de l'IUT 1

La construction du bâtiment a été réalisée par les étudiants des écoles d'architecture de Lyon et Grenoble.
Les étudiants de l’IUT 1 (licences professionnelles "Distribution électrique et automatismes ", "Bâtiment performant et énergie" et du DUT "Génie électrique et informatique industrielle") ont eu en charge l'installation électrique, l'installation photovoltaïque et solaire thermique, l'étude des systèmes de chauffage et ventilation, le contrôle du bâtiment, la mesure des consommations et la domotique.

Un dispositif pédagogique innovant

La construction de ce prototype repose sur une pédagogie innovante basée sur le faire et l'expérimentation. Cette expérience place les étudiants au coeur du processus de développement d'un projet. Elle leur fournit l'occasion de valider concrètement à l'échelle 1 leurs intentions constructives et architecturales en les mettant à l'épreuve, ce qu'ils ont trop rarement l'occasion de faire à cette échelle au cours de leur formation universitaire. Elle les rend aussi acteurs et les confronte au travail collaboratif.

Découvrir le projet en vidéo


Publié le  27 juillet 2016
Mis à jour le  28 juillet 2016