Appel à candidaturesFormation
Ouverture du certificat d'université "Ethnobotanique appliquée"
Les objectifs du certificat d'université (CU) "Ethnobotanique appliquée" sont d’apporter une meilleure connaissance des différents enjeux liés à l’utilisation des plantes par l’homme.

Modalités de la formation


Public visé
Cette formation s’adresse à un public issu de cursus variés en lien avec le végétal et / ou disposant d’une expérience professionnelle en lien avec la filière végétale, alimentaire, médicinale ou cosmétique : agronome, écologue, biologiste, botaniste, pharmacien, médecin, juriste, économiste, anthropologue, producteur, professionnel de la filière, historien.

Rythme
Les enseignements sont regroupés sur 2 semaines (du 14 au 25 novembre 2016), 3 à 6 heures par jour. Les salariés peuvent suivre une semaine par an et valider le CU sur 2 ans.

Conditions d'admission
Niveau master 1 minimum ou sur dossier prenant en compte l’expérience professionnelle.
Capacité d'accueil : 30 personnes.

Contenu de la formation


Ce CU est issu du master "Biodiversité, écologie, évolution".

Première semaine : généralités

  • De l’ethnobotanique à l’ethnobiologie, historique et enjeux
  • L’ethnobotanique de terrain : méthodologies
  • Approche biographique d’un objet complexe : outils théoriques et méthodologiques
  • Botanique : histoire de la taxonomie
  • Production de métabolites secondaires et effets biologiques : le rôle du laboratoire de pharmacognosie
  • La rencontre des pharmacopées traditionnelles et de la médecine conventionnelle : enjeux contemporains
  • Historique des produits alimentaires et médicinaux à base de plantes
  • Un exemple de lutte sociale impliquant le végétal : pharmaciens et herboristes
  • Plantes alimentaires : sécurité alimentaire et enjeux nutritionnels
  • La plante et la nature régulées par les lois du marché, part des plantes utiles dans les services écosystémiques
  • L’économie des plantes médicinales et alimentaires, les enjeux, les conséquences environnementales économiques et sociales
Deuxième semaine : enjeux de terrain

  • Législation française, européenne et internationale comparées des compléments alimentaires et des médicaments à base de plantes.
  • Législation des variétés anciennes maraichères et des semences
  • La qualité des Plantes aromatiques et médicinales (PAM) : aspects théorique et atelier pratique
  • Regard critique sur la pharmacognosie, avenir des recherches
  • Les enjeux internationaux autour du végétal commercialisable
  • Valorisation patrimoniale de l’usage des plantes alimentaires et médicinales à travers des exemples de terrain : Alpes, Corse, filière gentiane etc.
  • Qualité et sourcing : stratégies des entreprises et des acteurs de la filière
  • Enjeux de statut professionnel des acteurs de la phytothérapie, ambiguïté conseil / prescription, application et limites
  • Le marché du cosmétique : règles et pratiques



Publié le  7 septembre 2016
Mis à jour le  7 février 2017