ConférenceRecherche
Conférence : "L’Homo Sibericus dans une époque de mutations, vu par les écrivains russes des années 1960-70"
le 7 avril 2016De 15h30 à 17h
Les mondes artistiques de Valentin Raspoutine et Alexandre Vampilov mettent en œuvre non seulement un type littéraire presque inconnu sous ses différentes facettes, mais, également et surtout, la Sibérie elle-même, que ce type, sans doute, personnifie. L’Homo Sibericus a toujours un statut ambigu, marginal et intermédiaire. Les années 1960-1970 ont permis à ses deux qualités principales, celles de la sagesse populaire et celle de la liberté émotionnelle, de s’épanouir en toute plénitude. Se manifestant de diverses façons, elles ont sculpté les types ou facettes littéraires de l’Homo Sibericus. Si le type "conservateur" est le plus sage, le type "révolutionnaire" est le plus libre. Le type "hors du système" est celui dans lequel ces qualités coexistent le plus harmonieusement. Enfin, les "conformistes", dont les traits sont presque invisibles, ont seulement une petite "dose" de l’unique alliage sibérien.

Intervenant

Conférence donnée par Alexandra Yazeva, chercheur invité de l'Institut des Langues et Cultures d'Europe Amérique Afrique Asie et Australie( ILCEA4) dans le cadre du projet "D’une langue à l’autre : l’œuvre théâtrale d’Alexandre Vampilov sur la scène française", enseignante à Irkoutsk (Russie-Sibérie), docteur de l'Université de Strasbourg.

En savoir plus

ilcea4.u-grenoble3.fr

Localisation

Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Bâtiment Stendhal
Salle G203
Publié le  5 avril 2016
Mis à jour le  5 avril 2016