Campus
Article
L'Université Grenoble Alpes met en place une cellule de lutte contre les comportements inappropriés envers les étudiants. L'objectif : écouter et accompagner, de manière sécurisée et anonyme, les étudiants victimes de tels comportements.
Les injures, les menaces, les violences sont sévèrement punies par la loi. Le harcèlement sexiste et les violences sexuelles ne sauraient être banalisés, tolérés, excusés ou minimisés.

Particulièrement attachée à lutter contre toute forme de harcèlement et de comportement inapproprié, l’Université Grenoble Alpes (UGA), et notamment sa vice-présidence étudiante, a œuvré pour la mise en place d'un dispositif de signalement et d'une cellule de lutte contre ces comportements. Cette cellule est composée de référents disponibles et formés au traitement de ce type de problématique, pour écouter et accompagner les victimes dans leur démarche, de manière sécurisée et anonyme.

Ce dispositif doit permettre à tout étudiant, victime ou témoin de tels comportements (harcèlement, discrimination, bizutage, gestes déplacés ou violences verbales, physiques et/ou morales...) au sein de l'UGA, de pouvoir directement solliciter les services de l’Université. Chacun et chacune peut, et a la responsabilité, de réagir contre ces comportements qui n'ont pas leur place à l'UGA.

L’ensemble du dispositif est pleinement opérationnel depuis la rentrée 2019.

La démarche de signalement


Après avoir rempli le formulaire de signalement en ligne, la personne est reçue rapidement par deux référents de la cellule d’écoute composée d’agents de l'UGA formés et sensibilisés qui pourront la conseiller et la guider dans les démarches.

L'ensemble des informations sur ce dispositif est disponible pour les étudiants sur l'intranet LEO
Publié le 31 octobre 2019
Mis à jour le 22 novembre 2019

Vous aimerez peut-être aussi