La réception des migrants et réfugiés : le secours inhospitalier

Journée d'étude Action sociale
25 novembre 2021 - 26 novembre 2021Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Journée d'étude sur la « problématique migratoire » en Europe, organisée par l’Institut des langues et cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie et Australie (ILCEA4), l’association Humacoop Amel France et l’UFR de Langues étrangères de l’Université de Grenoble Alpes, en collaboration avec l’APARDAP, Cuisines sans frontières, Migrants en Isère et le Réseau universités sans frontières-Grenoble.

Programme : jeudi 25 novembre, Petite salle des colloques, bâtiment Stendhal F, 4e étage

9h : Accueil et introduction : Joseph Dato et Jean-Yves Tizot (Université de Grenoble Alpes et Humacoop Amel France).

Session 1 : Le dispositif de réception des migrations aux portes de l’Occident européen : Turquie, Grèce, Italie.

9h30 : Emma Marchesi (Master 2 CICM, UGA) : La réception des demandeurs d'asile en Italie : un obstacle à l’intégration ?
10h : Léa Vouillamoz (Master 2 CICM, UGA) : « Hotspot » et « pushback » : la rétention et le rejet dans la politique migratoire de l’union européenne
10h30 : Pause
10h45 : Safaa Khounati (Master 2 CICM, UGA) : la situation des exilés Syriens face système d’asile en Turquie (et ailleurs).
11h15 : Fatima Ejjaki (Humacoop Amel France) : l’assistance aux réfugiés en contexte de crise migratoire : succès et limites de l’expérience de Med’EqualiTeam sur l’île de Samos
Fin de session : questions et débat
12h30 : Pause déjeuner

Session 2 : Mots, images et récits

14h : Jessica Small (Master recherche littérature anglophone, UGA) : Un contre-discours aux visions légalistes et médiatiques : l’expérience de la migration dans des œuvres de fiction d’auteurs réfugiés
14h30 : Karine Gatelier et Séréna Naudin (Modus Operandi, Grenoble) : Faire entendre la voix des personnes à la recherche d’un refuge. Écoute d’un extrait du documentaire radio « A-t-on le droit d’exprimer sa colère ? ».
15h : Aurélien Talbot (Université de Grenoble Alpes) : Comment un « hotspot » devint un « point d’enregistrement » : la gestion de crise terminologique
15h30 : Questions et débat
Pause
16h15 : Rencontre avec Bertille de Sallins autour de son récit graphique « Les oubliés des îles grecques »
Fin de session : conclusions

Programme : vendredi 26 novembre, Grande salle des colloques, bâtiment Stendhal F, 4e étage

Session 3 : Les acteurs locaux de l’aide aux réfugiés face aux limites et obstacles de l’action publique, témoignages de migrants et réfugiés

9h30 : Réseau universités sans frontières - Grenoble : L’action du RUSF contre les injustices faites aux demandeurs d’asile au sein de l’institution universitaire : Phillippe Belleudy (Institut des Géosciences et de l’environnement, UGA)
10h : L’APARDAP (L’Association de Parrainage Républicain des Demandeurs d’Asile et de Protection, Grenoble)
10h30 Pause
10h45 : Migrants en Isère, collectif d’associations d’aide aux migrants, demandeurs d’asile et réfugiés de la région grenobloise : Monique Vuaillat.
11h15 : Témoignage d’un demandeur d’asile (Grenoble)
11h45 : Questions et débat
12h30 : Pause déjeuner
14h : Cuisines sans frontières (Grenoble) : Sandrine Trigeassou
14h30 : Témoignage d’un demandeur d’asile (Grenoble)
15h : Pause
15h15 : Rudina Muca (intervenante sociale en centre d’hébergement d’urgence) : le cadre juridique de l’accueil des personnes en demande de protection internationale
15h45 : CONCLUSION DES TRAVAUX :
  • questions aux intervenants et débat
  • discussion autour des projets d’un observatoire de l’action publique et des initiatives du tiers secteur en matière de réception des migrants, demandeurs d’asile et réfugiés sur le bassin grenoblois/la région alpine et d’une conférence périodique sur ces thèmes
Publié le  4 octobre 2021
Mis à jour le  18 novembre 2021