Effondrement : jusqu'ici, tout va bien ?

Rencontre / Débat Société
le 14 janvier 2020De 18h30 à 20h30
Entrée libre
Cette rencontre-débat organisée par les membres du Cafés "Sciences et citoyens" de l'agglomération grenobloise est ouverte à tous !
Pour la première fois dans son histoire, l’humanité se heurte aux limites de “sa” planète, le “monde fini”. Les ressources non renouvelables (énergies fossiles, minerais, phosphates …) semblent toutes s’approcher de leur “pic”, les ressources renouvelables sont exploitées au delà de leur capacité de récupération (eau, terres ….). La pression consommatrice de l'homme a des effets cumulatifs non absorbés (CO2, déchets, ...). Face à cette situation préoccupante, plusieurs écoles de pensée se font jour.

La doxa politique et sociale, y compris dans les pays développés, continue de tabler sur une croissance infinie, parfois qualifiée de durable ou soutenable.

À l’opposé, l’école de l’effondrement, les collapsologues, assez médiatisés récemment, considèrent qu’une évolution catastrophique est inéluctable à un horizon relativement proche.

Entre les deux, certains, par exemple le GIEC dans ses recommandations, cherchent un chemin étroit, à base de stabilisation des courbes de croissance, ou peut-être même de décroissance douce.

Face à des scénarios si différents, on peut s’interroger sur leur contenu scientifique. Peut-on vraiment avoir des certitudes, ou même calculer des probabilités, sur un futur encore inconnu ?  Ces scénarios sont-ils basés sur des faits ou sur une idéologie … ou les deux ?

Intervenants

  • Nicolas Géraud, politologue et sociologue de l’effondrement
  • Pierre-Yves Longaretti, chercheur en modélisation systémique :  interface environnement - société
  • Jean-Marie Martin-Amouroux, ancien directeur de recherche, responsable éditorial de l'Encyclopédie de l'Énergie
Modérateur : Patrick Sztulzaft (CSCAG)
Publié le  6 janvier 2020
Mis à jour le  6 janvier 2020