Les Mois du Canada : Nuna ! Imaq ! L’art inuit contemporain face aux crises environnementales du XXIe siècle

Conférence Culture, International, Recherche
le  17 mai 2021À distance
Pour la 6e édition des Mois du Canada, le Centre d’études canadiennes de Grenoble se propose d’explorer la notion de territoire(s) au travers d'une programmation au long cours rythmée par de nombreux d’évènements organisés en distanciel et sur l’agglomération grenobloise.
Après un événement autour des explorations polaires, et une conférence sur l'Arctique donnée par Mikaa Mered le festival édition 2021 continue !

Les artistes inuit contemporain(e)s explorent depuis les années 1940 leurs relations au territoire, entre terre (Nuna) et mer (Imaq). Par le biais d’œuvres visuelles et littéraires multiples, ces hommes et ces femmes artistes ont retracé sa mémoire ou dénoncé sa colonisation. Plus récemment, leurs œuvres investissent l’impact des crises environnementales dans tout l’Arctique, et témoignent de ses conséquences pour sa population, humaine et non-humaine. Cette conférence donnée par Julie Graff propose donc de s’intéresser à l’énonciation, par la création artistique, des perspectives inuit sur les défis environnementaux du 21e siècle.

Julie Graff est doctorante en anthropologie sociale et ethnologie à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS) et en Histoire de l’art à l’Université de Montréal. Boursière du musée du Quai Branly-Jacques Chirac et membre du laboratoire d’anthropologie sociale de Paris, ses recherches portent sur l’art, la culture matérielle et la muséologie inuit.

Modératrice : Laurence Delpérié, doctorante au Laboratoire de linguistique et didactique des langues étrangères et maternelles (LIDILEM)
Publié le  10 mai 2021
Mis à jour le  11 mai 2021