La souveraineté chez les Fédéralistes américains

Séminaire Culture scientifique et technique
le  17 avril 2020Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Une conférence d'Odile Tourneux (ENS Lyon, Triangle)
À chacune des étapes de leur histoire, les États-Unis se sont construits en regard de la notion de souveraineté. De l’indépendance jusqu’à l’adoption de la Constitution de 1787, l’exercice de la puissance souveraine est l’un des enjeux majeurs des tractations politiques tout comme de la réflexion théorique. Au fil des événements, les acteurs et théoriciens de la vie publique américaine repensent et organisent l’exercice du pouvoir légitime. Les Fédéralistes, pères fondateurs de la République américaine, imaginent un modèle tout à fait inédit et paradoxal de souveraineté : pour s’exercer pleinement, la volonté populaire doit à la fois être une et multiple, se déployer au niveau local et au niveau fédéral. La présentation explorera les modalités d’une telle conception paradoxale de la souveraineté.

Odile Tourneux est docteure en philosophie rattachée au laboratoire Triangle (UMR-5206, Lyon).
 
Partenaire(s) : Le séminaire "Société et souveraineté" est un séminaire interdisciplinaire et pluriannuel organisé par la MSH-Alpes dans le cadre du projet "Langages et Politiques" et en partenariat avec les laboratoires IphIG et PACTE.
Publié le  3 février 2020
Mis à jour le  3 février 2020