L'informatique scientifique à Grenoble : de 1951 à nos jours

Conférence Culture, Culture scientifique et technique, Patrimoine
le  27 octobre 2021Saint-Martin-d'Hères - Domaine universitaire
Jean Kuntzmann - DR
Dès 1951, sous l'impulsion de Jean Kuntzmann, l'informatique se met au service des scientifiques. Le début d'une course aux équipements et aux réseaux.
Dès 1951, sous l'impulsion de Jean Kuntzmann, les mathématiques appliquées se mettent au service des scientifiques. Ce contexte créera l’essor de l’informatique à Grenoble, avec ses besoins nouveaux en équipements. Dans un premier temps, le développement des échanges de données produits par le Centre Interuniversitaire de Calcul de Grenoble (CICG), à partir de 1972, a favorisé l'éclosion d’entités telles que l'IMAG, institut créé en 1988 et dont certains travaux ont eu un retentissement mondial. Cette forte activité a par la suite généré le déploiement de réseaux de communication dédiés : le réseau grenoblois de transmission de données Grenet, mis en place dès 1989, puis le réseau national pour l'enseignement et la recherche, Renater, à partir de l'année 2000.

Conférence à deux voix par Maurice Geynet (Aconit) et Pierre Laforgue (association IMAG)
Publié le  9 février 2021
Mis à jour le  27 septembre 2021