Crise sanitaire : les dispositifs de soutien aux étudiants

Vie étudiante
le  25 janvier 2021
La crise sanitaire que nous traversons depuis le printemps dernier a bouleversé les conditions d’études et de vie de nos étudiants et étudiantes. Dans ce contexte, l’Université Grenoble Alpes se mobilise à leurs côtés. Les dispositifs d’accompagnements existants ont été ainsi renforcés et de nouveaux mis en place car, au-delà de la crise sanitaire, la lutte contre la précarité étudiante reste une préoccupation majeure de l’université.

Pour connaître, au plus près du terrain, la situation de vie et d’études de nos étudiants, plusieurs enquêtes ont été réalisées au printemps et en fin d’année 2020. Les données recueillis et analysées ont permis d’adapter les dispositifs et d’identifier rapidement les champs d’action prioritaires.

L’échange permanent et le travail collectif de toutes les composantes de l’UGA, ainsi que leur collaboration très étroite avec le CROUS ont permis d’agir efficacement pour soutenir les étudiants. L’accompagnement proposé concerne notamment les aides sociales et les actions solidaires pour lutter contre la précarité économique des étudiants, du soutien aux études et à l’équipement informatique, du soutien en matière de santé et des initiatives pour maintenir et créer du lien entre les étudiants et avec les personnels de l’université.

Aides sociales

L’Université Grenoble Alpes et le Crous Grenoble Alpes ont mutualisé leurs forces au sein du service social du Crous Grenoble Alpes. Les agents du service social sont à l’écoute des étudiants et assurent l’accompagnement de ceux qui rencontrent des difficultés personnelles et financières. Ils favorisent l'accès aux droits des étudiants en situation de précarité qui peuvent bénéficier d’aides alimentaires et/ou financières, assurent un suivi et un accompagnement social, par exemple en cas de difficultés familiales, afin d’assurer au mieux leur réussite dans leur parcours universitaire.

Pour cette année universitaire, deux assistantes sociales supplémentaires ont été affectées au service social du Crous Grenoble Alpes (dont un poste financé par l’UGA) afin de soutenir les étudiants dans cette période particulière qui accentue les difficultés des plus précaires.

Enfin près de 400 000€ supplémentaires a été allouée par l’UGA pour renforcer les aides sociales destinés aux étudiants précaires, portant l’enveloppe totale à 600 000 €.

Pour lutter contre l'isolement, le Crous Grenoble Alpes a mis en place des "référents résidences solidaires" dans les résidences universitaires. Le référent sur place est chargé de passer voir chaque jeune pour s'assurer qu'il n'a besoin de rien, l'orienter vers une assistante sociale si besoin et mettre en place des animations. Il constitue un lien entre les résidents, les centres de santé et le service social.

Soutien alimentaire

L’Agoraé est une épicerie sociale et solidaire. Sur le campus de Grenoble, Interasso Grenoble Alpes, en partenariat avec le Crous Grenoble Alpes et le soutien de l’UGA, a ouvert les portes de la nouvelle Agoraé en janvier 2020.

Par ailleurs, depuis la rentrée de septembre, les étudiants boursiers sur critères sociaux peuvent bénéficier de deux repas à 1 € chaque jour.  Fin janvier, cette tarification a été élargie à tous les étudiants, qu’ils soient boursiers ou non.
Le Crous Grenoble Alpes a également su adapter son offre de restauration et propose le midi de la vente à emporter sur l’ensemble de ses sites. À Grenoble, il a redéployé plusieurs de ses "foodtrucks" devant les résidences universitaires Berlioz, Olympique et du Rabot pour être au plus près des étudiants. Pendant le confinement, la plupart de ses sites de restauration étant fermés le soir, il a offert la possibilité aux étudiants bénéficiaires d’emporter deux repas à 1 € chaque jour.

Tous les emplois étudiants maintenus à l’UGA

Avec la crise sanitaire et le passage des activités en distanciel, de nombreuses missions habituellement confiées aux étudiants n’avaient plus lieu d’être. Cependant, l’UGA a fait le choix de maintenir l’ensemble de ses emplois étudiants afin de garantir une rémunération à des étudiants déjà fortement touchés.

Précarité numérique 

Dès le confinement du printemps, l'Université Grenoble Alpes s’est très rapidement mobilisée pour venir en aide aux étudiants en difficulté matérielle pour suivre leurs enseignements à distance. Des tablettes, des ordinateurs, des clés 4G sont prêtés aux étudiants qui n'ont pas les moyens d'étudier dans de bonnes conditions. 

L'Université Grenoble Alpes ainsi que le Crous mettent également à disposition des étudiants des salles de travail et informatiques avec connexion Wifi. 

Les bibliothèques universitaires ont adapté leurs services pour continuer à accompagner les étudiants : mise en place d'un drive pour l'emprunt des ouvrages, accès aux salles de travail sur réservation, ateliers à distance ...

Santé et bien-être

Durant toute la crise sanitaire, les centres de santé ont été mobilisés pour accueillir les étudiants, et notamment les étudiants qui sont restés confinés dans les résidences universitaires. Au sein des centres de santé universitaires, les étudiants peuvent bénéficier gratuitement d’accueil et de soins infirmiers, de consultations médicales auprès de médecins généralistes ou spécialisés.

Le Centre de santé de Grenoble a renforcé son dispositif de soutien psychologique, et a notamment recruté un psychologue anglophone pour les étudiants internationaux.

En septembre 2020, un centre de dépistage de la Covid 19 délocalisé du Centre hospitalier universitaire Grenoble Alpes (CHUGA), a ouvert au cœur du campus de Saint-Martin-d’Hères pour les étudiants et personnels de l'université. Il a fonctionné jusqu'à la fin du mois de janvier. Depuis le partenariat entre le CHUGA et l’UGA demeure : un agenda est réservé aux étudiants et personnels de l’UGA pour obtenir un rendez-vous de dépistage au CHUGA.

Face à l'isolement social et à la détresse psychologique de certains étudiants, les associations étudiantes, soutenues par l’UGA et le Crous, se sont mobilisés pour créer Alpaline, une ligne d’écoute téléphonique pour et par les étudiants et lutter contre le mal-être exacerbé par la période de crise sanitaire. 

Fin janvier 2021, l'UGA se mobilise pour lutter contre l'isolement et met en place des activités et ateliers en petit groupe de moins de 10 personnes. Du sport et des ateliers de pratiques artistiques pour s'aérer le corps et l'esprit ! 

Connaître les besoins des étudiants

Depuis le début de la crise sanitaire, deux enquêtes ont été réalisées pour connaître les conditions de vie des étudiants durant cette période inédite, une première au printemps, la seconde durant le deuxième confinement. Les données issues de ces enquêtes ont permis de mettre en place de nouvelles actions pour soutenir les étudiants.
Consulter les résultats de l’enquête

Les Prix exceptionnels – Covid19 lancés par la fondation UGA

Enfin, pour soutenir et valoriser les associations étudiantes qui ont œuvré depuis le premier confinement du printemps 2020 en faveur de l'amélioration des conditions de vie étudiante, l’UGA et sa fondation lancent les Prix exceptionnels - Covid19. Ces prix s’accompagnent d’un soutien de 2 000 à 5 000€ par association lauréate et permettront de mettre en avant ces initiatives et favoriser leur essaimage.
Publié le  23 janvier 2021
Mis à jour le  3 mars 2021