L'Université Grenoble Alpes et la 27e Brigade d'infanterie de montagne renforcent leurs liens

le 3 février 2020
De g à d : Stéphane Gal Historien UGA, Général Pierre-Joseph Givre, commandant la 27e BIM, Patrick Lévy, coordinateur de l’Idex (ancien président de l’UGA), Delphine Deschaux-Dutard Maître de conférences UGA, Thierry Ménissier, Professeur UGA
De g à d : Stéphane Gal Historien UGA, Général Pierre-Joseph Givre, commandant la 27e BIM, Patrick Lévy, coordinateur de l’Idex (ancien président de l’UGA), Delphine Deschaux-Dutard Maître de conférences UGA, Thierry Ménissier, Professeur UGA
Pour lancer le partenariat entre l'Université Grenoble Alpes (UGA) et la 27e Brigade d'infanterie de montagne (BIM), un événement était organisé à la Maison de la création et de l'innovation sur le domaine universitaire de Saint-Martin d'Hères le 28 janvier 2020. Au programme et devant un public de militaires et d'universitaires : une conférence par l'historien de l'Université Grenoble Alpes Stéphane Gal pour présenter le projet MarchAlp et les premiers résultats de l’expérimentation scientifique de la traversée des Alpes en armure menée cet été et la projection du documentaire "Des chevaliers dans la montagne" de Marjolaine Gal, réalisatrice.
La soirée s'est terminée avec la signature d'une convention de partenariat entre l'université et l'armée portant notamment sur la création de la chaire de recherche CIM pour Conflits, Innovation, Montagne. Une chaire qui permettra d’approfondir et de consolider un domaine scientifique associant montagnes, sociétés et innovation au prisme des conflits, voire des conflictualités, dans lequel l’UGA a développé une expertise reconnue qui croise de nombreuses disciplines. Elle apportera une solide dimension scientifique à la connaissance de soi et de l’autre, ainsi que des milieux extrêmes (montagnes, zones polaires et grand froid, haute altitude…) auxquels les hommes de la 27e BIM sont confrontés. Dans une démarche prospective et anticipatrice, elle peut apporter des références et une culture transposables, au-delà des combattants, qui permettront d’appréhender un écosystème en constante évolution et de le dépasser dans un esprit de dialogue entre civil et militaire.

Le projet MarchAlp en bref

Les 6 et 7 juillet 2019, une caravane composée de chevaliers en armure comme à l’époque de François 1er et du Chevalier Bayard, franchissait le col de Mary à 2600 m d’altitude dans les Alpes de Haute Provence pour rejoindre l’Italie. L’objectif de l’opération : revivre et mesurer l’effort de l’Armée de 1515 avec nos moyens scientifiques actuels.
 
Revivez l'aventure MarchAlp sur notre Newsroom

Porté par un enseignant-chercheur de l’Université Grenoble Alpes, Stéphane Gal, historien au sein du Laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA - CNRS / UGA / Universités Lyon 2 et 3 / ENS Lyon), ce projet d’expérimentation historique associe des chercheurs d’Inria Rhône Alpes et du laboratoire Grenoble Images Parole Signal Automatique (GIPSA-lab - CNRS / UGA / Grenoble INP) mais également la 27e brigade d’infanterie de montagne, des étudiants de l’UGA et Patrick Ceria, triple champion paralympique.

Le projet MarchAlp a reçu le soutien de nombreux partenaires académiques et privés dont le Labex ITEM, le CNRS, le Département de l’Isère et la Société Bayard Capital.

Le documentaire "Des chevaliers dans la montagne" réalisé par la société Mégapixailes sur cette expérimentation historique a reçu le prix du jeune public lors de sa présentation en avant-première dans le cadre des Rencontres Montagnes et Sciences à Grenoble les 8 et 9 novembre derniers.
 
Publié le  3 février 2020
Mis à jour le  4 février 2020