Science ouverte : les bibliothèques des Universités Lyon 1 et Grenoble Alpes lancent une plateforme d’accompagnement pour leurs physiciens et chimistes

Recherche
le  25 mai 2020
Shutterstock
Shutterstock
La crise sanitaire relative au Covid-19 a rappelé le besoin d’une ouverture sans délai des données de recherche. Depuis plusieurs années, les bibliothèques universitaires placent la science ouverte au cœur de leurs préoccupations, adaptant leurs services en direction des chercheurs. Pleinement inscrites dans cette dynamique, les bibliothèques de l’Université Claude Bernard Lyon 1 et de l’Université Grenoble Alpes annoncent le lancement de la plateforme en ligne Datacc.org consacrée à l’accompagnement des chercheurs dans la gestion et l’ouverture des données de recherche en physique et chimie.
Grâce à cette plateforme, les scientifiques pourront identifier les outils à disposition pour publier leurs données selon les spécificités de leurs disciplines respectives. Ils pourront aussi bénéficier de conseils visant à faciliter la rédaction des plans de gestion de données requis par les financeurs nationaux et européens. Des témoignages filmés de jeunes doctorants illustrent également les enjeux abordés, dont les cahiers de laboratoire font partie.

« Je salue le travail mené dans le cadre du projet Datacc’, qui participe à l'appropriation de la science ouverte par deux communautés disciplinaires importantes. Cette démarche sur les données complète utilement l’action menée par l’Université Claude Bernard Lyon 1 sur les publications avec la mise en place du portail HAL», affirme Frédéric Fleury, Président de l’Université Claude Bernard Lyon1.

« L’Université Grenoble Alpes mène une politique active de développement de la science ouverte grâce à l’implication des ses chercheur·e·s, personnels de l’Information scientifique et technique, que ce soit au sein de la BAPSO (Bibliothèques et APpui à la Science Ouverte), dans ses laboratoires, les UMS GRICAD (Grenoble Alpes Recherche - Infrastructure de Calcul Intensif et de Données) et Mathdoc, ou encore UGA Editions... Le projet Datacc’ est l’un des outils d’appui à cette politique, à la disposition des scientifiques en physique et chimie, et je me réjouis de le voir aboutir aujourd’hui » déclare Yassine Lakhnech, Président de l’Université Grenoble Alpes.

Le dispositif Datacc’, issu d’un projet soutenu par le GIS CollEx-Persée, est né dans les bibliothèques dotées de collections d’excellence de niveau recherche en chimie et physique. Il vise à desservir la communauté nationale, afin de favoriser la structuration et le partage des données à grande échelle, conformément au plan national pour la science ouverte. Le dispositif est à nouveau lauréat de l'appel à projet CollEX-Persée 2019-2020.
Publié le  25 mai 2020
Mis à jour le  27 mai 2020