L’UGA obtient un Centre d’excellence Jean Monnet sur l’Environnement et le Climat

Recherche, International
le  24 novembre 2021
© Shutterstock
© Shutterstock
L’Université Grenoble Alpes vient d’obtenir un Centre d’excellence Jean Monnet sur l’Environnement et le Climat (CESEC). Ce prestigieux label a été attribué début novembre par la Commission européenne dans le cadre d’un appel à projet Erasmus + proposant différentes actions Jean Monnet.
Proposée par Philippe Gréciano, professeur à l’UGA et titulaire d’une Chaire Jean Monnet sur les relations franco-allemandes, l’intégration européenne et la mondialisation, la candidature de ce centre d’excellence a été retenue par un jury international à la suite de plusieurs étapes de sélection. Des centaines de candidatures venues du monde entier sont déposées chaque année à Bruxelles.

"Nous sommes très heureux de cette réussite. C’est le résultat d’un important travail d’équipe. Ce laboratoire participe au rayonnement de nos recherches pluridisciplinaires sur des défis mondiaux qui nous obligent", s'est réjoui Philippe Gréciano.

L’obtention de ce label européen d’excellence vient conforter l’engagement de l’UGA pour les questions environnementales et souligne la qualité de la recherche et des enseignements développés dans ce domaine.

Un centre pour fédérer des compétences pluridisciplinaires

Rattaché à l’Institut des Langues et Cultures d’Europe, Amérique, Afrique, Asie, Australie (ILCEA 4) de l’UFR Langues étrangères, le Centre d’excellence Jean Monnet sur l’Environnement et le Climat (CESEC) a pour objectif de fédérer des enseignements et des recherches pluridisciplinaires sur l’environnement et le climat dans les sociétés européennes, africaines et américaines. Il est composé d’un réseau de plusieurs chercheurs en droit, langues et cultures étrangères, environnement, géographie, climatologie, développement durable, économie et science politique. Autant de spécialistes qui sont tous en contact avec des universités françaises, allemandes, anglaises et américaines.

Des missions d’expertise, d’information et de sensibilisation

Le CESEC envisage de développer des coopérations avec le monde professionnel et des institutions publiques. Si l’environnement, l’énergie et le climat sont des thèmes prioritaires en Europe, les travaux du centre entendent aussi répondre aux attentes des associations, des ONG, des industriels, des universitaires et de la société toute entière soucieuse de protéger la planète. Le CESEC souhaite donc aussi contribuer au développement de l’information et de la sensibilisation du public sur ces questions grâce aux partenaires internationaux avec lesquels il est en contact.

Les actions du CESEC pour l’environnement et le climat

Pour son lancement, le CESEC va bénéficier d'une subvention de près de 80 000 € sur trois ans (2022-2025). Le centre qui associe déjà une quinzaine de chercheurs européens aura les priorités suivantes : produire du matériel de cours ; promouvoir la recherche collective et pluridisciplinaire sur les questions d’environnement, d’énergie et de climat en Europe et ailleurs dans le monde ; tisser un réseau universitaire européen et hors-européen. Le projet va également s'accompagner au sein de l'UGA, de la création d’un nouveau master européen intitulé : "Ressources, Environnement et Société en Transition" (RESET).
Publié le  24 novembre 2021
Mis à jour le  29 novembre 2021