L’Université Grenoble Alpes et l’Université de Swansea lancent un plan stratégique sur 5 ans

Recherche, International
le  30 septembre 2020
Swansea University
Partenaires de longue date, l’Université de Swansea (Royaume-Uni) et l’Université Grenoble Alpes ont renforcé leur collaboration ces dernières années, la structurant notamment autour du projet Idex de l'Université Grenoble Alpes. Avec ce nouveau plan stratégique, ce partenariat accroît encore sa dynamique et élargit ses perspectives.
L’appel à projets de l’initiative d’excellence Idex "International strategic partnership" a contribué à structurer de nombreuses collaborations entre les deux universités notamment avec une vingtaine de thèses en cotutelle, qui permettent aux équipes des laboratoires concernés d’échanger sur leurs domaines de recherche respectifs et d’améliorer leur expertise.

Dans le domaine de la formation, un accord de double diplôme en informatique a également vu le jour.

De nombreuses visites et délégations de scientifiques et ateliers thématiques ont été organisés entre les deux sites. Des réunions stratégiques, réunissant les présidents et vice-présidents concernés ont été mises en place deux fois par an afin de suivre les collaborations et de donner les grandes orientations.

Depuis décembre 2019, un groupe de travail a préparé un plan stratégique quinquennal (2021-2026) qui présente des propositions précises de collaborations afin de :
  • Mettre en cohérence les trajectoires des stratégies institutionnelles.
  • Fournir des aides pour accroître les relations entre les 2 campus.
  • Accroitre la visibilité des actions.
  • Favoriser la résilience pour le futur.
  • Identifier et échanger sur les bonnes pratiques (par exemple sur la gestion de la crise relative au Covid-19).
  • Élargir le spectre des collaborations.
  • Identifier et encourager les thèmes de collaborations.
  • Planifier et mettre en place des initiatives conjointes dans les domaines de la recherche et de l’enseignement (par exemple dans le domaine de l’intelligence artificielle).
  • Trouver des sources de financements pour les projets.
  • Promouvoir les échanges culturels internationaux.
  • Améliorer la communication entre les campus.
  • Établir des indicateurs pour suivre la réalisation concrète des actions et des objectifs fixés.
Ce plan ambitieux, qui vient d’être approuvé par les instances des deux universités, dévoile ainsi un programme structurant et cohérent pour la poursuite des activités et les implications de nos communautés respectives d’étudiants, de chercheurs et d’enseignants.
 
Publié le  2 octobre 2020
Mis à jour le  9 octobre 2020