Colibri : soutien et insertion des personnes en exil

Bureau d'accueil et d'information Colibri

Le bureau d'accueil et d'information Colibri

Mis en place en 2018, ce bureau est ouvert à toute personne en exil* (potentiels étudiants, enseignants et chercheurs).

C’est un point d’entrée qui centralise et coordonne des actions entre différents services / composantes à l’université : le Centre universitaire d'études françaises (CUEF), les directions des études et de la vie étudiante (DEVE) et de l’orientation et de l’insertion professionnelle (DOIP) de la DGD FVU (Direction générale déléguée Formation et vie universitaire).

Un livret d’accompagnement du parcours de l’étudiant est en cours de formalisation pour faciliter les démarches administratives entre les différents services de l’université.

Par ailleurs, Colibri centralise différentes actions des services et établissements du site :
  • Il fait le lien avec le CUEF qui propose le DU Passerelle – Etudiants en exil.
  • Il propose et met en place un livret de suivi des étudiants dans leurs démarches administratives.
  • Il propose un dispositif de renfort pédagogique/soutien aux cours disciplinaires qui s’appuie sur le projet Co-former, piloté par le Réseau Université Sans Frontière (RUSF) et co-financé par le projet IDEX (Initiative d'excellence) grenoblois. Le soutien est assuré par des étudiants formés et encadrés par des enseignants référents.
  • Il propose des ateliers complémentaires au cursus pédagogique : réfléchir et préparer son projet professionnel, rédiger un CV et une lettre de motivation organisés par la Direction de l’orientation et de l’insertion professionnelle et également par Grenoble Ecole de Management.

*Il a été décidé de préférer le terme « exil » à d’autres dénominations. Ce terme ne se réduit pas uniquement au statut des personnes en exil, mais englobe les personnes ayant le statut de réfugié, le récépissé de demandeur d’asile, les personnes bénéficiant de la protection subsidiaire ou munies d’un visa en provenance d’un pays en crise.

Contexte

A la demande des présidents des établissements d’enseignement supérieur du site, un groupe de travail composé de personnels administratifs, enseignants, étudiants ainsi que du Crous, s’est formé pour porter la question au sein de la communauté universitaire.

Ses objectifs sont de permettre la mise en place d’actions de formations pour les personnes en exil ayant potentiellement vocation à devenir étudiants et de sensibiliser la communauté universitaire. Il travaille en lien étroit avec les associations (notamment RUSF) et centralise ou se fait le relais des initiatives portées par les membres de la communauté universitaire à la faveur de ces personnes.

Ce groupe de travail a servi de point d’appui lorsque fin 2016 un Centre d'accueil et d'orientation (CAO) s’est établi en limite de campus pour accueillir 100 migrants en provenance de Calais suite au démantèlement par les services de l’Etat de la dite « jungle ». Il a aussi été le relais des actions initiées par des associations lors de l’installation au Patio en plein cœur du campus dans des locaux désaffectés, d’une cinquantaine de migrants.

Chiffres clés

En 2018, un total de 84 étudiants migrants (tous statuts) provenant de 15 pays différents se sont inscrits à l’Université Grenoble Alpes dont :

  • 7 étudiants ayant suivi le DU PASS B2
  • 66 en Licences et première année
  • 18 en Master
> Voir les chiffres détaillés dans la plaquette Accueil des personnes en exil

Actualités de l'Université Grenoble Alpes

Actualités des partenaires

Mis à jour le 10 décembre 2019