L’Université Grenoble-Alpes a un rôle important à jouer dans le domaine de l'égalité femmes/hommes, en créant un environnement favorable à la reconnaissance et à la promotion des femmes, et à la mixité des filières.
Les axes d'intervention sont multiformes et transversaux, parmi eux :
  • le recrutement,
  • la communication écrite et visuelle,
  • les relations avec et entre étudiant.e.s,
  • la formation
  • l’accompagnement dans les choix de carrière et d’orientation,
  • la lutte contre le harcèlement.
L’UGA regroupe des disciplines où les problématiques et les enjeux de l’égalité ne se posent pas de la même manière, et des établissements où les politiques menées ont été différentes. La taille importante de notre nouvelle université doit également être prise en compte.

Oeuvrer vers une généralisation de certains dispositifs

Notamment la facilitation du retour à la suite de congés maternité ou parentaux, la prise en compte des congés maternité dans l’évaluation des dossiers.

Intervenir avec des modalités complémentaires

Assurer la promotion des femmes dans les sciences, parallèlement à celle des hommes dans les humanités. En effet, il est indispensable de cultiver un regard mixte sur les inégalités femmes/hommes et de percevoir aussi les bénéfices pour les hommes de plus d’égalité entre les sexes.

Permettre une montée en puissance en certains domaines

Cellule contre le harcèlement sexuel, services de garde d’enfants, discriminations, suivis de carrière, orientation des étudiant.e.s, comportements des étudiant.e.s et des enseignant.e.s, formations spécifiques, formations transversales, entre autres domaines d'actions.

Le développement de nouvelles actions, qui répondent aux demandes croissantes des personnels, des publics, et du gouvernement en ce domaine, doit être facilité.

Pour cela, un programme d’action a été présenté devant le conseil académique (CAC) et le conseil d'administration (CA) :

> Les actions
> Se former à l'égalité femmes/hommes
> Quoi de neuf ?